Assurance auto Google : les professionnels français en rient

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 5.0/5 (1 vote cast)

Google prévoit de se lancer dans le marché américain du comparatif d’assurances en ligne, pour ensuite créer sa propre compagnie d’assurance. Les acteurs français du secteur de l’assurance rient encore de l’initiative de Google, qui a tenté et s’est effacé.

google assuranceGoogle doit propulser un service de comparatif d’assurances auto sur le marché américain. Ensuite, des offres d’assurances devraient être proposées par Google. Et l’impact du géant américain pourrait écraser les professionnels dans n’importe quel domaine économique. Mis à part que Google est le propriétaire d’un service de comparatif d’assurances auto au Royaume-Uni et qu’il n’est pas du tout gênant pour qui ce soit sur le secteur.

Assurance auto Google au Royaume-Uni : seulement 2% du marché

Google ne détient que 2% du marché de l’assurance auto au Royaume-Uni ! En effet, dans ce pays, des marques puissantes se sont développées avant l’arrivée de Google, avec une clientèle fidèle. Google croyait frapper très fort en effectuant le rachat de BeatthatQuote.com en 2012, positionné en 5ème place sur le secteur cette année-là. Il paraît cependant qu’il ne soit pas suffisant de placer le logo Google sur un service pour attirer les consommateurs. Suite à ce rachat, Google a rapidement mis en place cette nouvelle plate forme pour s’étendre sur le marché européen.

Un échec en France

Voilà déjà plus d’un an que Google a lancé un service de comparaison en ligne d’assurances auto sur le marché français. Et cela n’a tenu que 2 mois ! Ils ont en effet fermé leur comparateur et ont également abandonné l’idée de se lancer sur le marché allemand.

Lorsque Google a débarqué en France, les acteurs du marché reconnaissent avoir pris peur. En 2012, les marques ne bénéficiaient pas vraiment d’une grande renommée et, le marché n’étant ce qu’il est aujourd’hui, les professionnels français se disaient que Google pouvait réussir.

Cette tentative éclair a déclenché une réaction immédiate des professionnels du secteur des assurances en France, qui se sont dits que si Google parvenait à écraser les verticaux, les assurances seraient en danger en n’ayant plus alors qu’un seul distributeur.

Quelle est la priorité de Google ?

Il est bon de relativiser cet échec de Google selon les comparateurs d’assurance implantés sur le marché. La question pour Google est déterminer la priorité. Et le produit qu’il proposait présentant des lacunes laissait à penser que cette offensive ne fut pas bien préparée.

Des problèmes étaient existants dans le fonctionnement de leur questionnaire de comparateur en ligne. Des tests doivent en effet être réalisés avant toute mise en ligne, ce qui semble ne pas avoir été fait. Google opérait sur l’hexagone depuis leur structure au Royaume-Uni et des contrats rédigés en anglais ont été envoyés aux compagnies d’assurances françaises, ce qui n’a pas du tout été bien reçu.

Un retour de Google possible sur le secteur de l’assurance ?

Le lancement d’un service de comparatif d’assurances auto Google sur le marché américain annonce t-il une nouvelle tentative du puissant groupe en France. Le moteur de recherche Google dispose du trafic. Il est donc sûr que s’il décide de revenir sur ce marché en France et qu’il investi, il bénéficiera d’un fort trafic sur sa plate-forme de comparaison. Les acteurs français ne s’attendent cependant pas à une nouvelle offensive du géant car il se dirige vers des marchés n’ayant pas marques.

Assurance auto Google : les professionnels français en rient, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>