Assurance de prêt : 5 points à prendre en compte

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Grâce au choix de l’assurance de prêt, il est possible de réduire de manière plus ou moins conséquente le coût total d’un crédit immobilier. Depuis la mise en application de la loi Lagarde , le 1er septembre 2010, les emprunteurs peuvent souscrire leur contrat d’assurance auprès d’un assureur externe à l’établissement de prêt. Ce dispositif se veut particulièrement intéressant pour les jeunes emprunteurs en bonne santé qui peuvent bénéficier d’un tarif beaucoup plus avantageux que celui de l’assurance groupe de la banque.

conseil courtier en ligne

Voici 5 points à bien considérer lors la souscription d’une assurance de prêt :

  1. Optez pour l’indemnité forfaitaire en cas d’arrêt de travail : dans le cadre d’un crédit à 100%, l’assureur prend en charge la totalité de votre échéance. Si cette option n’est pas souscrite, il s’agira alors d’une assurance indemnitaire : les remboursements ne s’élèveront qu’à hauteur de votre perte de revenus. Les versements effectués par la Sécurité Sociale et votre mutuelle seront en effet déduits du montant que l’assureur versera.

  2. Optez pour un tarif bloqué. Dans le cas inverse, votre situation pouvant évoluer, elle peut entraîner une variation du coût de l’assurance…
  3. Contractez la garantie « invalidité partielle ou totale » afin que vos échéances soient bien prises en charge par l’assureur en cas d’accident.
  4. Tenez compte de la durée de franchise : période durant laquelle l’assurance n’est pas effective (90 jours en moyenne).
  5. Vérifiez que le contrat d’assurance mentionne qu’il peut être résilié annuellement (selon le code des assurances).

N’hésitez pas à recourir à un courtier spécialisé en assurance de prêt afin de vous faire aider

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.