Assurance de prêt : des marges trop excessives selon l’UFC

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 5.0/5 (1 vote cast)

Selon l’association de consommateurs l’UFC-Que choisir, les compagnies d’assurance réaliseraient des marges de 40 à 50 % sur les contrats d’assurance de prêt immobilier. Et celle-ci demande donc à ce que soit instauré le droit à la résiliation des contrats d’assurance emprunteur.

D’après l’UFC-Que choisir, l’assurance de prêt se veut un marché très rentable, voire trop. En date du mardi 14 Janvier, l’association a publié une présentation dans laquelle il estime de 40 à 50 % la marge réalisée par les assureurs sur les contrats de crédit immobilier. Et près de 45 % de ces marges seraient engrangées pendant les cinq premières années de vie du contrat d’assurance emprunteur. De plus, tous les secteurs du marché seraient rentables quels que soient les profils des emprunteurs. Les jeunes demeurent cependant les plus rémunérateurs, avec 69 % de marge contre 27 % pour les seniors.

Près de 50% de commissions pour les distributeurs

L’UFC pointe également le doigt sur le montant des commissions reversées aux distributeurs des contrats d’assurance crédit, point déjà abordé par l’IGF dans un rapport. En effet, les distributeurs toucheraient jusqu’à 44% de commissions sur les primes versées.

L’association explique cela par un réel manque de concurrence dans ce secteur et juge que les établissements bancaires s’emploient à jouer sur les délais afin d’imposer aux emprunteurs leur propre assurance, souscrite préalablement auprès d’un assureur dont elles perçoivent ensuite les commissions. Ainsi, au travers des banques, les 9 plus grands assureurs parviennent à capter 73 % des parts du marché.

L’UFC-Que choisir invite le gouvernement à agir

Alors que l’étude du projet de loi consommation se finalise bientôt, l’UFC-Que choisir demande aux parlementaires d’agir. Le gouvernement prévoit actuellement que l’emprunteur ait la possibilité de changer de contrat d’assurance de prêt durant un an, à compter de la date de souscription du crédit immobilier. Mais estimant cette mesure insuffisante, l’association désire que les assurés puissent résilier annuellement leur assurance et souhaite que la facturation de frais de changement d’assurance soit interdite dans l’objectif d’augmenter la concurrence.

Assurance de prêt : des marges trop excessives selon l'UFC , 5.0 out of 5 based on 1 rating

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>