Faire jouer la concurrence pour réduire le coût de l’assurance de prêt

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 5.0/5 (1 vote cast)

La concurrence permet de réduire le coût de votre assurance de prêt

Les personnes qui souscrivent un crédit immobilier ne sont plus obligées d’accepter le contrat d’assurance décès-invalidité qui leur est présenté par la banque prêteuse. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde, le 1er septembre 2010, les emprunteurs ont la liberté du choix de leur assurance de prêt et peuvent donc opter pour le contrat assurance pret qui leur est le plus avantageux. L’établissement prêteur ne peut refuser une assurance externe (délégation d’assurance) dès lors que le contrat présente un niveau de couverture équivalent à celui du contrat qu’il propose. Il doit motiver tout refus par écrit.
delegation assurance credit

Dispositif Lagarde

Ce dispositif est une aubaine pour les jeunes emprunteurs car, en déléguant leur assurance, ils peuvent obtenir une assurance sur mesure qui leur permet de réduire le coût global de leur emprunt immobilier par rapport au coût de l’assurance de groupe de la banque. Ainsi, les banques sont obligées d’adapter leurs contrats à la clientèle jeune afin de ne pas perdre cette part de marché. Il faut savoir qu’en faisant jouer la concurrence, il est possible à de nombreux emprunteurs de réduire de moitié le coût de leur assurance prêt soit de réaliser une économie de plusieurs milliers d’euros !

Assurance de prêt : la liberté du choix de l’assurance facilite son obtention

Auparavant, lors de l’octroi d’un prêt immobilier, la banque imposait à l’emprunteur sa propre assurance de prêt. Celui-ci n’avait donc pas d’autre choix que d’accepter cette assurance pour obtenir un prêt immobilier. Cette pratique est désormais révolue car la loi Lagarde du 1er septembre 2010 offre aux emprunteurs la possibilité de recourir à une délégation d’assurance, c’est à dire de choisir librement leur assurance de prêt en dehors de l’organisme prêteur. De par leur fonction de conseillers, les courtiers en prêt immobilier se voient donc très concernés par cette loi. Cependant, bien qu’elles y soient obligées, les banques n’informent pas forcément les emprunteurs sur ce droit à la délégation d’assurance. Celui-ci pourrait pourtant plus inciter les ménages à emprunter. Il faut savoir que les personnes envisageant d’accéder à la propriété redoutent que leur dossier de demande de prêt soit refusé à cause d’un recours à la délégation d’assurance. Ils craignent également que les démarches administratives pour obtenir leur prêt soient ralenties. Depuis la crise financière, les français se montrent de plus en plus méfiants.

Faire jouer la concurrence pour réduire le coût de l'assurance de prêt, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.