Prêt immobilier et assurance de prêt : deux éléments généralement indissociables

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Si vous êtes en recherche d’un premier prêt immobilier afin de financer l’achat de votre future résidence, peut-être ne savez-vous pas que celui-ci sera accompagné d’une assurance de prêt. Voici quelques explications sur cette assurance et les garanties qu’elle comporte.

Assurance décès-invalidité : une garantie indispensable

assurance & pret

La souscription d’un prêt immobilier implique que l’emprunteur adhère à une assurance décès-invalidité. Comme son nom l’indique, celle-ci couvre le décès, l’invalidité mais aussi l’incapacité temporaire de travail. Sans la souscription de cette assurance, aucune banque n’acceptera de vous accorder un prêt immobilier, bien que légalement elle ne soit pas obligatoire.

En cas de décès ou d’invalidité permanente, l’assurance prend en charge le remboursement de la totalité du capital restant dû à la banque. En cas d’incapacité temporaire de travail, elle prend en charge le remboursement des mensualités du prêt durant la période d’arrêt de travail et selon les modalités du contrat. Pensez à bien prendre connaissance des clauses du contrat d’assurance décès-invalidité avant de signer.

Assurance perte d’emploi : une garantie optionnelle pouvant être exigée

Dans le cas où vous exercez un emploi dans le secteur privé, vous risquez fort de vous voir proposer la garantie perte d’emploi ou assurance chômage par l’établissement de prêt. Cependant, vous n’êtes légalement pas obligé(e) d’y souscrire.

La garantie de prêt immobilier

Toute souscription d’un prêt immobilier amènera l’établissement de prêt à vous demander une garantie. En cas de non remboursement, celle-ci offre au prêteur la possibilité de récupérer l’argent prêté en revendant le bien immobilier pour lequel le prêt a été souscrit. Outre l’assurance de prêt, il existe trois type de garanties de prêt immobilier : la caution, l’hypothèque et le nantissement. La plus courante étant la caution, accordée par des organismes de caution mutuelle comme le Crédit Logement qui est partenaire de pratiquement toutes les banques. Le coût de cette garantie est fixé selon le montant emprunté. Une grande partie de la somme versée au FMG dans le cadre de cette caution , environ 75%, est restitué à l’emprunteur en fin de crédit ou en cas de revente du bien immobilier.

Concernant les autres garanties : l’hypothèque est signée auprès d’un notaire, et le nantissement consiste à apporter en caution à votre banque des bijoux, un contrat d’assurance-vie ou un placement sûr qu’il sera en droit de revendre en cas de défaut de paiement du prêt.

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.