Profiter des occasions pour remplacer votre assurance de prêt et optimiser vos économies

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Depuis l’existence de la loi Lagarde de 2010, les détenteurs d’un prêt immobilier bénéficient de plusieurs occasions pour procéder à la résiliation puis au remplacement de leur assurance de prêt immobilier, qui est indispensable pour garantir un crédit immobilier. L’objectif est de disposer d’une couverture sur mesure tout en réalisant des économies sur la cotisation, ce qui allège le coût total du prêt immobilier. Découvrez ci-dessous les bonnes raisons de recourir à la délégation d’assurance plutôt que de souscrire le contrat d’assurance de groupe du prêteur.

Un changement de situation professionnelle

Si lors de la souscription du prêt, le candidat était salarié non cadre, et que par la suite il accède au statut de cadre, un changement d’assurance de prêt lui offre le moyen de diminuer jusqu’à 50 % le montant de la cotisation d’assurance.

De même, en cas d’exercice d’une profession considérée « à risques » et qu’il obtient le statut d’employé sédentaire, il peut obtenir un tarif de prime d’assurance jusqu’à 50 % inférieur à celui du contrat d’origine.

C’est aussi le cas d’un commercial ou d’un agent itinérant, parcourant à l’année plus de 25.000 km en automobile, et prenant un poste de travailleur sédentaire par la suite. Il est ainsi possible de réaliser de très belles économies, grâce à un changement d’assurance emprunteur.

Une amélioration de l’état de santé

Un emprunteur consommant du tabac se voit appliquer une majoration « fumeur » sur le montant de sa cotisation d’assurance. S’il arrête de fumer, il peut accéder à un tarif lui permettant de réduire jusqu’à 50 % de ce montant. Des économies peuvent aussi se réaliser si l’assuré passe de la cigarette classique à la cigarette électronique.

Le gain concerne également les emprunteurs qui présentaient auparavant un risque aggravé de santé. En effet, si l’état de santé de l’emprunteur s’est amélioré et se stabilise, le remplacement du contrat actuel par une assurance individuelle auprès d’un autre assureur constitue un double avantage : la suppression ou la réduction des exclusions de garanties, ainsi qu’une diminution de la cotisation d’au minimum 10 %, voire jusqu’à 300 %.

Notez que nous déconseillons de changer d’assurance de prêt si l’état de santé de l’emprunteur s’aggrave ou dans le cas de la déclaration d’un grave problème de santé après la date de signature du premier contrat.

La résiliation à échéance annuelle

Depuis le 1er janvier 2018, tout détenteur d’un contrat d’assurance de prêt immobilier peut changer d’assurance deux mois avant la date anniversaire de souscription.

Cette disposition de l’amendement Bourquin étend les dispositions de la loi Hamon de 2014, autorisant la résiliation et le remplacement d’assurance de prêt durant les 12 premiers mois de remboursement du crédit immobilier.

Important : la fédération bancaire française a dernièrement saisi le Conseil Constitutionnel pour s’opposer à la possibilité de résiliation annuelle permis par l’amendement Bourquin. Une réponse est attendue dans les semaines qui suivent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>