Taux crédit immobilier 2018 : les prévisions de l’année 2018 pour les emprunteurs

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Selon le site d’annonces immobilières Logic-immo.com, le nombre d’acheteurs recensé sur sa plateforme, lors de son dernier « Observatoire du moral immobilier », s’élève à 3 millions. Le record s’est maintenu bien qu’il ait été constaté une tendance à la baisse depuis avril 2017.

Sur ce nombre, 2 millions de vendeurs ont été comptabilisés, créant de ce fait un déséquilibre entre l’offre et la demande. Les vendeurs, ainsi en position de force, tendent à tirer les prix vers le haut, ce qui limite les marges de négociation.

Des acquéreurs négociant moins

Et, malgré des prix de l’immobilier s’envolant dans les grandes villes, les acheteurs ne négocient pas de façon systématique, selon ce qu’a pu révéler le dernier baromètre de la négociation immobilière de Logic immo.

En effet, seuls 46,3 % essayent de négocier le prix de vente uniquement dans le cas où le logement parait surestimé. La part des acquéreurs négociant automatiquement les prix se veut en baisse, et atteint 45,5 %, soit un recul de 4,2 points sur une année. Enfin, seulement 2,3 % ne négocient pas.

Des prix considérés comme non réalistes par les acquéreurs

Les acheteurs considèrent à 45,9 % que les prix de l’immobilier ne sont pas réalistes, et à 9 % qu’ils sont carrément irréalistes. A l’inverse, 32,30 % jugent qu’ils le sont et 6 % qu’ils le sont tout à fait. Globalement, les acquéreurs paient ainsi le prix fort dans la crainte de laisser passer un coup de cœur.

La politique des banques, maintenant à bas niveau les taux de prets immobiliers, demeure un levier pour la demande. Toutefois, pour la fin de l’année 2017, la tendance a été à l’essoufflement.

Taux credit immobilier 2018 : des taux immobiliers devant progresser de 0,2 point

En 2018, les emprunteurs immobiliers devraient profiter de taux encore attractifs. Mais une hausse d’en moyenne 0,2 point est attendue par les spécialistes sur les taux crédit immobilier 2018, et les prix de l’immobilier en France devraient connaître une augmentation de 1 %. Cette conjoncture exclurait du marché ainsi 3 % des candidats au prêt, généralement ceux disposant des revenus les plus modestes.

Un attentisme concernant les réformes annoncées

Le projet de loi de finances 2018, devant notamment faire disparaître certaines aides à l’accession à la propriété, ne ravit pas les professionnels et les acheteurs immobilier. D’après l’étude de Logic-immo, 60 % des primo-accédants estiment être concernés par le recentrage du PTZ ou du Pinel. Même chose pour 63 % des investisseurs locatifs, se déclarant directement atteints. Aussi, il apparaît que de nombreux acheteurs ne sont pas informés par cette réforme, à savoir 23 % pour les primo-accédants et 19 % pour les investisseurs.

Enfin, le projet de loi sur l’évolution du logement et l’aménagement numérique (ELAN) se veut en discussion et devrait se finaliser en mars 2018. Cela signifie que tout se jouera en ce début d’année 2018.

La résiliation annuelle contestée par les banques

La résiliation annuelle de l’assurance de prêt immobilier, annoncée comme étant possible à compter du 1er janvier 2018, et permise par l’amendement Bourquin de la loi Sapin 2, a été contestée par les banques.

En vigueur pour tout nouveau prêt immobilier souscrit depuis le 22 février 2017, la résiliation annuelle est censée s’étendre aux stocks depuis le 1er janvier 2018. Mais, souhaitant bien évidemment préserver leur monopole sur le marché de l’assurance emprunteur, les banques y font obstacle. Elles ont en effet saisi le Conseil constitutionnel en octobre, qui doit rendre sa décision le 12 janvier prochain, alors que l’amendement devait entrer en application pour tout contrat à partir du 1er janvier 2018. Rien ne serait donc encore joué.

Outre le taux crédit immobilier 2018, ne négligez surtout pas l’importance de l’assurance emprunteur que vous souscrivez pour garantir votre emprunt immobilier. Prenez le temps de bien choisir votre assureur pour réaliser des économies sur le coût de votre crédit par rapport à l’offre d’assurance de la banque.

Termes de recherche :

  • actualités taux immobilier 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>