Une garantie de 4,7 milliards d’euros accordée au Crédit Immobilier de France par l’État !

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Selon plusieurs sources, dans le but de permettre au Crédit Immobilier de France d’éviter la faillite, l’État a décidé de lui accorder une garantie à hauteur de 4,7 milliards d’euros, sous réserve que cette décision soit acceptée par la Commission Européenne et du Parlement.

Rencontrant de grandes difficultés pour gérer ses 33 milliards d’euros de crédit, le spécialiste des crédits immobiliers aux particuliers sera géré en extinction : le CIF ne produira plus de nouveaux prêts.

Logo credit immobilier de France CIFVendredi dernier, le conseil d’administration du Crédit Immobilier de France a sollicité en urgence une aide de l’État car le CIF est aujourd’hui dans l’incapacité de payer une échéance de plusieurs milliers d’euros. Sa chute a notamment été précipitée par la dégradation de sa note ainsi que par le refus de la Banque Postale de lui venir en aide.

L’État apportera donc une garantie de 4,7 milliards d’euros au Crédit Immobilier de France afin de lui permettre de rembourser ses échéances et d’éviter ainsi la faillite. Dans le but de limiter et maîtriser cette situation critique, le CIF devrait très prochainement interrompre toute nouvelle production de prêts. Selon une source proche du dossier, le plafond de cette garantie devrait être supérieur à 20 milliards d’euros.

Aussi, l’État a obtenu le départ du dirigeant actuel du Crédit Immobilier de France, Claude Sadoun, et son remplacement temporaire jusqu’à trouver des dirigeants externes qui soient crédibles devant les marchés. Une prochaine suppression de certains postes serait également à prévoir au sein du CIF

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.