Pourquoi les banques refusent un taux d’endettement supérieur à 33 % ?

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 5.0/5 (1 vote cast)

Crédit immobilier : pourquoi les banques refusent un taux d’endettement supérieur à 33 % ?

33% taux d'endettement maximum
Taux d’endettement de 33%

Avant de vous lancer dans une demande de crédit immobilier pour financer l’achat de votre logement, il est important de réaliser un diagnostic de vos revenus afin de déterminer votre capacité de remboursement. Il n’existe aucun règlement fixant le taux d’endettement maximal d’un emprunteur, c’est à dire la partie de ses revenus mensuels qu’il consacre au remboursement de ses crédits. Mais dans la pratique, les établissements bancaires jugent qu’il n’est pas prudent de dépasser un taux d’endettement de 33 %.

Cependant, ce taux d’endettement peut être légèrement revu par la banque selon la part de revenus restante du ménage après remboursement de sa mensualité de crédit. Celui-ci peut en effet varier de 30 à 35 % selon la capacité financière du ménage.

Faites baisser votre taux d’endettement pour emprunter en toute tranquillité

La souscription d’un prêt immobilier vous engage sur une longue période de remboursement. Il vous est donc recommandé de réduire autant que possible votre taux d’endettement en dessous des 30 %. Cela vous permettra de bien vivre votre crédit immobilier et de conserver votre capacité financière pour réaliser d’autres éventuels projets (travaux, voyages…).

Les revenus à prendre en compte pour calculer votre taux d’endettement sont vos salaires ou revenus professionnels non salariés (profession libérale, commerçant, artisan…) et vos pensions (pension alimentaire, pension retraite, pension handicap…).

Pourquoi les banques refusent un taux d'endettement supérieur à 33 % ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Termes de recherche :

  • possibilité de dépasser les 33% dendettement

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>