Comment réussir ses travaux de rénovation énergétique

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Financer des travaux de rénovation énergétique

Ce type de est actuellement à la mode. Ainsi, pour les financer, l’État à mis en place plusieurs éléments.

Le premier type de financement est l’Eco-PTZ. Il s’agit d’un prêt dont la durée est comprise entre 10 et 15 ans. De plus, il est dépourvu d’intérêts et d’avance de trésorerie. L’Eco-PTZ peut être souscrit pour un montant maximum de 30 000 €.

Tous les propriétaires peuvent en bénéficier même s’ils n’occupent pas le logement où les travaux vont être effectués (location). Cependant, le logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990. De plus, il faut préciser qu’ un seul PTZ est possible par logement.

Les travaux concernés sont ceux d’éco-rénovation. Cela signifie que les travaux doivent être fait dans le but d’améliorer la performance énergétique du logement. Avec ce prêt, il est également possible de financer la main-d’œuvre ainsi que les études thermiques qui ont été effectuées.

Les conditions de souscription sont les suivantes :

  • Effectuer un bouquet de travaux (deux types de travaux) au sein du logement
  • Atteindre une performance énergétique globale
  • Réaliser des travaux de réhabilitation des systèmes d’assainissement non collectifs

Quelques exemples de travaux réalisables : isolation, installation de chauffage utilisant l’énergie renouvelable (pompe à chaleur)

Le deuxième type de financement est le crédit d’impôt développement durable.
Avec ce dernier, les ménages déduisent de leurs impôts une part des dépenses qu’ils ont effectué pour améliorer la performance énergétique du logement.
Cette part est plafonnée. Pour les personnes seules, elle est à hauteur de 8000 € et pour les couples elle peut aller jusqu’à 16 000€.

Il est important de bien conserver les factures au cas ou l’administration fiscale les demanderait.

Il existe des aides spéciales pour les salariés d’entreprises comportant au minimum 10 employés. Il s’agit du prêt travaux action logement.
Pour en bénéficier, il faut posséder un logement construit avant le 1er janvier 1990. De plus, l’acquisition du logement doit être faite sans PTZ.

Ce prêt travaux s’élève au maximum à 10 000 € en fonction de l’entreprise, et la durée varie entre 10 et 15 ans.

Pour choisir son mode de financement, il faut se référer aux types de travaux qu’on souhaite réaliser et au capital dont on a besoin.

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>