financer son logement

Les 3 moyens de financer son logement

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 4.0/5 (1 vote cast)

Acheter un bien immobilier n’a rien d’anodin, autant sur le plan personnel que financier. Pour de nombreux particuliers, devenir propriétaire est un accomplissement, le rêve d’une vie, et un projet à long-terme mais aussi un parcours semé d’embûches, notamment quand se pose la question du financement de l’achat.

Le prêt bancaire

C’est de loin la solution la plus répandue parmi les ménages qui cherchent à devenir propriétaire de leur maison ou appartement, mais loin d’être la plus facile à décrocher. Les banques se montrent désormais très strictes sur la contribution financière de l’emprunteur, son profil, sa capacité d’endettement, son niveau d’épargne et sa stabilité professionnelle. Un dossier solide, sans impayé ni découvert, est déjà un bon pas vers l’obtention du crédit. Pour certains profils plus “à risques”, comme les jeunes, seniors, sportifs, fumeurs, personnes atteintes de maladie chroniques ou exerçant une activité professionnelle dangereuse, contracter une assurance de prêt immobilier peut vous aider à calmer les angoisses de votre banquier et montrer votre sérieux en tant qu’emprunteur.

Le prêt à taux zéro

Afin d’aider les ménages à acquérir une première résidence principale, dans le neuf ou dans l’ancien, l’État a instauré le  PTZ ou Prêt à taux 0 %, un crédit gratuit qui peut financer jusqu’à 40% du projet immobilier. Il s’adresse à plus de 80 % des ménages (les plafonds de ressources pour l’obtenir sont élevés). Le montant représente jusqu’à 40 % du prix du logement. Les emprunteurs bénéficient d’un différé de remboursement : en payant tout ou partie de leur PTZ après le crédit principal, ils gagnent du pouvoir d’achat immobilier. Autre atout : Le PTZ est constitutif d’apport personnel.

Bon à savoir : le PTZ existe en version “verte” : l’éco-PTZ, qui sert notamment à financer des travaux de rénovation énergétique (isolation thermique, renouvellement du système de chauffage, etc). Cette mesure gouvernementale vise à encourager les particuliers à améliorer la performance énergétique de leur logement à moindres frais. Ils peuvent par exemple servir à remplacer une chaudière vieillissante pour un modèle à condensation, mais pas à financer la réfection du système électrique ou le raccordement au réseau électrique / de gaz dans les logements, comme précisé ici.

Le prêt Action Logement

Le prêt Action Logement fait partie des « petits crédits », puisqu’il ne finance qu’une petite partie de votre acquisition. Mois cher qu’un prêt bancaire classique (environ 1,5%), son taux est celui du livret A en vigueur au 31 décembre de l’année qui précède la demande (année N- 1). Il sert à financer l’achat d’une résidence principale.
Ce crédit est ouvert à tous les salariés travaillant pour une société de plus de dix personnes. A condition que l’entreprise cotise au fonds de participation des employeurs à l’effort de construction. Le PAL a l’avantage certain de n’exiger aucune condition de ressource : ni l’ancienneté, ni le niveau de revenus n’entrent en considération pour en bénéficier. Cependant, en pratique, il est réservé aux foyers à revenus modestes. Des conditions valables si vous achetez un bien ancien avec travaux.

En effet, le prêt Action Logement peut également servir à financer certains travaux comme la mise aux normes handicapés (accessibilité aux personnes à mobilité réduite)… En revanche, il ne permet pas de financer des travaux de rénovation énergétique, contrairement à l’éco-PTZ et prêt à taux avantageux bonifié par EDF. Si vous comptez acquérir un bien immobilier et faire des travaux dans la région lyonnaise, renseignez-vous auprès de votre agence EDF locale sur les aides disponibles pour vous.

Les 3 moyens de financer son logement, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>