Crédit immobilier : les Piou Piou excédés !

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 5.0/5 (2 votes cast)

Les « Piou Piou » sont des primo- accédant, c’est à dire des personnes qui ont souscrit un crédit immobilier pour financer l’achat de leur premier logement. Et ceux-ci se retrouvent à la limite du surendettement en raison d’une dégradation de leur situation (licenciement, diminution des revenus, accroissement des charges financières…) ou ont souscrit une assurance de prêt au tarif majoré et garanties peu étendues les privant de conditions de couverture correctes. Ils sont donc excédés.

Ce que veulent les Piou Piou

Les #pioupiou souhaitent pouvoir emprunter dans les meilleures conditions afin de préserver leur pouvoir d’achat ou bénéficier d’une protection performante d’une assurance de prêt au tarif abordable. Ils veulent que les banques cessent de contrer leur droit à souscrire une autre assurance de prêt que l’assurance de groupe qu’elles leur présentent, conformément à la loi Lagarde, dès lors que les garanties sont au moins équivalentes.

#pioupiou
© Julien Tromeur – Fotolia

La révolte des Piou Piou

Des amendements ont été présenté par les parlementaires afin que le droit du libre choix d’une assurance de prêt soit renforcé mais le gouvernement à rejeté ces propositions.

Celui-ci a cependant instauré une limite de délai de réponse des banques, fixée à 10 jours ouvrés, pour accepter ou refuser une délégation d’assurance (assurance externe). Mais ce délai ne va pas dans le sens du renforcement du droit du consommateur car l’offre de prêt et le passage chez le notaire seront effectués par les Piou Piou avant qu’ils obtiennent une réponse, ce qui les coince.

Le gouvernement a également rejeté la possibilité pour les emprunteurs de changer d’assurance en cours de prêt bien que le droit annuel de résiliation d’assurance existe dans la loi Française. En effet, les banques seraient fortement gênées si elles étaient contraintes d’accepter un autre contrat d’assurance que le leur !

Un projet de loi bancaire en faveur des banques

La situation semble être partie pour durer car notre gouvernement n’a pas l’air de vouloir retirer aux banques leurs avantages et ne permet donc pas vraiment un renforcement du droit du consommateur avec une réelle ouverture du marché de l’assurance emprunteur.

Si la possibilité de souscrire une assurance externe aux banques existe (depuis 2006), c’est que celle-ci refusaient très souvent l’octroi de leur assurance groupe aux personnes atteintes d’une maladie ou aux seniors, et leur refusaient donc l’octroi d’un crédit immobilier. En 2010, la loi Lagarde est venue renforcer cette obligation. Mais rien n’a vraiment changé car la loi n’est pas suffisamment précise ou complète pour empêcher les banques de « maîtriser » le marché de l’assurance de prêt.

Les Piou Piou dans l’attente de la seconde lecture du projet de loi bancaire

La loi qui prétendait défendre les consommateurs protégerait donc les banques ? Lésés, les Piou Piou comptent sur le soutien des sénateurs afin que le droit au changement d’assurance de prêt en cours de crédit soit retenu, suite à la seconde lecture du texte.

Les Piou Piou ne veulent pas d’une loi ne faisant que régresser leurs droits

Ils souhaitent choisir enfin librement leur assurance de prêt sans opposition de leur banque, que ce soit lors de leur demande de crédit ou en cours de prêt immobilier !

Soutenez vous le mouvement des PiouPiou ?

Crédit immobilier : les Piou Piou excédés !, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>