Achat : les frais venant alourdir votre note

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 4.0/5 (1 vote cast)

Lors du financement d’un bien immobilier par la souscription d’un prêt immobilier, les emprunteurs investissent au maximum de leurs possibilités et ne portent pas vraiment grande attention aux frais liés à leur achat immobilier. En effet, en plus du remboursement du crédit viennent s’ajouter des dépenses incontournables telles que les impôts locaux, constitués de la taxe foncière et de la taxe d’habitation. Bien que variant d’une ville à l’autre, ceux-ci augmentent considérablement au fil du temps.

La taxe foncière

Selon l’Union nationale de la propriété immobilière, de 2006 à 2011, la taxe foncière a ainsi augmenté en moyenne de 21 %, soit le triple que l’inflation pour la même période. Il est cependant d’usage que le montant de la taxe foncière soit partagé entre le vendeur et l’acheteur, sur la base de la durée de détention du bien immobilier.

La taxe d’habitation

Concernant la taxe d’habitation, qui dépend du nombre de personnes comprises dans le ménage et de la situation financière de celui-ci, on constate également un mouvement à la hausse. Il est donc judicieux de s’informer par avance de son montant en s’adressant au service du cadastre et des impôts fonciers de la ville où le bien se situe.

Les charges de copropriété

Autre poste non négligeable de dépenses liées à un achat immobilier. Celles-ci peuvent varier selon la taille de la résidence, son standing, s’il existe un gardien ou non, un chauffage collectif ou encore un ascenseur.

Ainsi, la note peut facilement doubler d’une résidence à l’autre situées dans un même quartier. Et il arrive que des copropriétaires ne soient financièrement plus en mesure de payer ces charges car trop importantes

  • Achat immobilier
  • Frais achat immo
  • Immo : les frais

Les conseils du courtier assurance-de-pret-pas-cher.com

Pour éviter toute mauvaise surprise, il est conseillé à l’acquéreur de demander qu’on lui remette les trois derniers appels provisionnels de charges afin qu’il est un aperçu de ce qu’il devra payer chaque trimestre. Par la même occasion, il est bon de demander également les trois derniers procès-verbaux de l’assemblée générale de la copropriété car ceux-ci indiquent les travaux devant être effectués ainsi que ceux qui n’ont pas été réglés.

Mais le montant total de la facture ne s’arrête pas là. En effet, il est fort probable que le nouveau propriétaire souhaite effectuer des travaux dans le logement. Et on peut ajouter à cela l’assurance habitation, les frais de déménagement, l’ouverture de l’électricité et du gaz, le changement d’adresse…

Si l’on ne se penche pas par avance sur toutes ces dépenses liées à l’acquisition d’un logement, la note finale peut s’annoncer salée

Achat : les frais venant alourdir votre note, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.

Une réponse à “Achat : les frais venant alourdir votre note

  1. Quand on cherche à acheter dans une copropriété, comment fait-on pour détecter le coût d’éventuels lourds travaux à venir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>