La baisse des prix de l’immobilier se poursuivra t-elle en 2013 ?

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Le marché français de l’immobilier a connu une baisse des prix sans précédant en 2012. C’est ce qu’ont annoncé les agences et les courtiers immobiliers dans leurs traditionnels bilans de fin d’année. Selon les professionnels du secteur, cette conjoncture devrait favoriser les transactions immobilières mais ces dernières semblent malgré tout diminuer de manière continue.

La baisse des prix observée en 2012 ainsi que la chute des taux immobilier rend l’année 2013 incertaine, et les simulations de prêt deviennent légitimes.

La baisse des prix de l’immobilier en France

Une baisse variable selon les zones géographiques

La baisse des prix de l’immobilier en France a varié d’une région à une autre. Le Poitou-Charentes arrive en tête des régions française avec une baisse des prix de 10 % en 2012, la Basse-Normandie occupe la deuxième place avec une baisse de 7,8 % suivie du Val-de-Marne où les prix ont baissé de 6 %.

« Century » affiche une baisse des prix de l’immobilier en 2012 de 1,9 % tandis que « Orpi » présente une baisse un peu plus élevée pour la même année, soit 3%.

La baisse des transactions immobilières en 2012

L’immobilier en France a subi en 2012 une importante baisse des transactions, de l’ordre de 25 %. Le nombre de transactions réalisées dans l’ancien a atteint les 650 000 avec une baisse de 25 % également.

Les transactions réalisées dans le neuf ont subi une baisse encore plus importante : soit 30 %.

Les perspectives du secteur de l’immobilier en 2013

Rien ne laisse encore présager une possible amélioration des conditions d’investissement dans le marché immobilier français en 2013.

Le blocage du marché et la méfiance des professionnels et des investisseurs (surtout les vendeurs) sont à l’ordre du jour.

Cet état des lieux est tout à fait compréhensible selon certains spécialistes en raison d’un discours contradictoire de la part des professionnels du secteur, d’une fiscalité décourageante, de la suppression du PTZ « Le Prêt à Taux Zéro » et des doutes concernant les aides fiscales pour les investisseurs en biens immobiliers de location.

Les prévisions des agences et des courtiers pour 2013

Les courtiers et les agences sont unanimes : la baisse des prix et le blocage du marché immobilier se poursuivront en 2013.

  • « Empruntis » table sur une période d’instabilité d’une durée variant de six à neufs mois, pendant laquelle le marché devrait récupérer sa fluidité.
  • « MeilleursAgents » estime que les prix des biens immobiliers de haut de gamme situés dans des zones classifiées « A » stagneront, tandis que les prix des biens immobiliers de qualité normale situées dans zones « B » ou « C » baisseront de 5 % en 2013.
  • « Standard & Poor’s » (l’agence de notation) prévoit une baisse des prix de 5 % en 2013 sur le territoire français.
  • La « Fnaim » estime que la baisse sera comprise entre 0 et 2 %.
  • « Orpii » prévoit une baisse de 3 % des prix de l’immobilier en France pour l’année 2013.

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.