Pourquoi opter pour l’immobilier neuf plutôt que l’immobilier ancien ?

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 3.5/5 (2 votes cast)

Dans une période où l’on voit depuis quelques mois un marché de l’immobilier reprendre quelques couleurs, la question qui revient souvent auprès des potentiels acquéreurs ou investisseurs est celle du choix de l’immobilier neuf ou de l’ancien ? Après une longue période d’attentisme, le regain d’intérêt pour la pierre pose de nouveau cette problématique avec pour les éventuels intéressés le souhait d’opérer le meilleur choix.

Le choix d’un appartement personnalisé

Dans le cadre de la VEFA et dès lors que l’acquéreur est suffisamment en amont des délais de réalisation du bien, il aura toute liberté pour personnaliser l’objet de son projet. Par le biais des TMA (Travaux Modificatifs Acquéreurs) et dans la limite de ce qui peut être techniquement accepté par le maître d’ouvrage, il pourra choisir les types de revêtements aux solx (parquets, carrelages..), aux murs (tapisserie ou peinture), de faïences (salles de bains, cuisines..), de chauffages (électrique, pompes à chaleur..), mais aussi la possibilité d’agencement de certaines cloisons et des pièces d’eau (baignoire ou douche à l’italienne).

La sécurité des garanties du neuf

Bon nombre d’acquéreurs ayant opter pour le neuf sont rassurés par l’aspect réglementaire qui encadre la VEFA ainsi que la construction d’immeubles neufs. Fixée par le Code de la Construction et de l’Habitation, la VEFA intègre des garanties décennales et biennales qui permettent de sécuriser le bon fonctionnement du logement à court terme et moyen terme. La GFA ou Garantie Financière d’Achèvement permet aussi de protéger l’acquéreur des défaillances éventuelles du promoteur vendeur. Souscrite auprès d’une banque ou d’un organisme d’assurance par le constructeur, elle permettra en cas de soucis du maître d’ouvrage de mener les travaux jusqu’à son terme ou de permettre le remboursement des sommes déjà versées. En comparaison, à l’heure où les normes (ascenseur, handicapé..) ne cessent de peser sur le coût d’entretien des logements anciens, l’immobilier neuf permet de maîtriser un poste de dépenses qui peut vite augmenter les futures factures de propriétaires.

Des logements respectueux du développement durable

Avec la généralisation du label BBC et l’obligation depuis Janvier 2013 du respect de la RT 2012 pour tous les nouveaux programmes neufs, la notion de développement durable prend aujourd’hui tout son sens. Avec la volonté de diminuer la consommation énergétique des logements, le législateur a souhaité participer et encourager le verdissement du parc immobilier français. A l’heure où l’écohabitat se démocratise avec notamment l’optimisation des modes de chauffage, ce sont les acquéreurs qui sont les principaux bénéficiaires des dispositifs avec des factures énergétiques qui, grâce à des appartements mieux isolés, connaissent de fortes baisses.

La possibilité de défiscaliser

Dans la continuité des lois De Robbien et Scellier, la loi Duflot permet depuis le 1er Janvier 2013 de bénéficier d’une intéressante réduction d’impôts dans le cadre d’un investissement locatif dans le neuf. En effet, pour tout achat d’un logement neuf certifié BBC destiné à la location pour une durée minimum de 9 ans, avec le respect de plafonds de loyers et de ressources (fixés par décret selon l localisation), l’investisseur pourra profiter de d’une réduction d’impôts (équivalent à 18%) lissée sur 9 ans. Avec l’augmentation de la fiscalité sur la pierre (CSG-CRDS notamment), il est vrai que l’ancien en location nue devient de moins en moins rentable sans une carotte fiscale de qualité.

Un financement optimisé via le PTZ+

Même si la dernière version du PTZ 2013 s’est avérée plus limitative et moins universelle que sa version précédente, il n’en reste que le Prêt à Taux Zéro applicable exclusivement pour l’immobilier neuf reste un vrai avantage pour devenir propriétaire. Fortement sollicité par les petits profils et associé à des taux actuels très bas, ce financement propre au neuf reste un vrai atout.

Des offres commerciales pléthoriques des promoteurs

Outre les frais de notaires réduits propres au neuf (2,5% en moyenne du coût d’acquisition contre 7 à 8% pour l’ancien), la période se veut faste pour les acquéreurs potentiels avec des offres alléchantes proposées par les promoteurs. Que ce soit les frais de notaire offerts ou bien des remises importantes sur le prix de vente, le souhait des promoteurs de limiter leurs stocks de logements multiplie les bonnes affaires.

Pour toutes informations complémentaires ou pour consulter les programmes neufs disponibles près de chez vous

Pourquoi opter pour l'immobilier neuf plutôt que l'immobilier ancien ?, 3.5 out of 5 based on 2 ratings

Alain - ADPPC.fr

Fondateur du cabinet de courtage As Du Grand Lyon, le site Adppc.fr : Assurance de prêt pas cher propose aux emprunteurs un comparatif indépendant des assurances de crédit. Bien avant 2010, et l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, il distille ses conseils pour bien négocier la couverture de son crédit immobilier en déléguant son assurance.

2 réponses à “Pourquoi opter pour l’immobilier neuf plutôt que l’immobilier ancien ?

  1. Bonjour Alain,
    Très bon article! Je suis tout à fait d’accord avec vous, compte tenu de tous ces avantages, il vaut mieux investir dans le neuf. Surtout si l’on choisit scrupuleusement son type de bien et surtout la ville en respectant un principe d’attractivité.
    De plus, les taux des crédits n’ont jamais été aussi bas, c’est le moment d’investir!! En s’y prenant prudemment et en se formant à l’immobilier, on peut arriver à faire de belles économies.

  2. Merci pour cet article satisfaisant! Il vaut mieux acheter neuf principalement par ce que le neuf aura une meilleure rentabilité que l’ancien!
    Pour ma part, j’ai trouvé des annonces d’appartements neufs à acheter en région parisienne sur vinci immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>