1872

Alarme : tout savoir sur la vidéosurveillance

Procéder à l'installation d'une alarme à son domicile est sans aucun doute la solution s'avérant la plus performante afin de réduire tout risque de cambriolage. Mais toujours est-il nécessaire de faire le choix du bon système selon la configuration de votre logement, de la valeur de vos biens et de vos besoins.

Le choix du système de vidéosurveillance

Devis système d'alarme vidéosurveillance

L'alarme traditionnelle

Toute intrusion est repérée grâce à des contacteurs placés sur les portes et les fenêtres, ainsi que des détecteurs de mouvement disposés à des endroits stratégiques. En cas d'intrusion, une alerte est envoyée à la centrale déclenchant alors la sirène. Elle peut également lancer un enregistrement des images captées par les caméras, prévenir le propriétaire par mail ou sms et aussi avertir une société de télésurveillance pouvant envoyer un agent de sécurité sur les lieux.

Dans la plupart des cas, l'ensemble des éléments du système de vidéosurveillance sont connectés sans fil à la centrale, selon un protocole fixé par le fabricant ou en wi-fi. Des modèles filaires sont également existants : ils n'ont pas besoin d'entretien (pas de changement de piles) et ne peuvent être brouillés par les ondes, mais ils ne se veulent toutefois vraiment intéressants que lorsque le système de vidéosurveillance est réfléchi dès la construction de l'habitation. Selon le type d'alarme et de la configuration du logement, il est généralement recommandé de recourir à un spécialiste de l'installation de systèmes de vidéosurveillance.

L'alarme est activée ou désactivée le plus souvent grâce à la composition d'un code sur un clavier ou en utilisant une télécommande. Les réglages s'effectuent quant à eux depuis la centrale. Ce type de système d'alarme peut nécessiter de souscrire un abonnement mensuel.

L'alarme connectée

L'alarme connectée fonctionne comme l'alarme traditionnelle, mais la centrale est ici reliée au modem internet du foyer. Tous les éléments sont connectés sans fil et sont paramétrables sans aucun problème depuis l'interface internet du fabricant. Et en cas de déménagement, il vous est possible d'emmener votre alarme avec vous. Ces systèmes d'alarmes sont en vente dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet.

En dehors du clavier ou de la télécommande, le système d'alarme connectée peut s'activer à partir du site internet du fabricant, d'un smartphone ou encore d'une tablette. Pour cela, il est nécessaire de télécharger une application. On peut également, de la même façon, procéder à une modification des paramètres, un visionnage des vidéos (généralement payantes). En cas d'intrusion, l'utilisateur est prévenu par mail, par sms ou encore par message vocal. S'il le souhaite, il peut par exemple visionner les images sur son smartphone.

La caméra de vidéosurveillance

D'un coût accessible et d'installation facile (en la reliant à la box en wi-fi), la caméra de surveillance se veut une base de la vidéosurveillance. Comme pour l'alarme connectée, l'utilisateur peut visionner en direct ce qui est filmé par la caméra (fixe ou motorisée), soit sur un ordinateur ou sur son smartphone via une application. Certains systèmes sont équipés d'un détecteur de mouvement déclenchant l'enregistrement des images quand une personne est détectée. Cela peut aussi servir à surveiller un bébé ou encore une allée. Il est le plus souvent possible de relier d'autres éléments tels que par exemple un détecteur de mouvement.

Les détails à prendre en compte

Système de zonage

Les alarmes proposent généralement un système de zonage ou de protection partielle permettant d'activer seulement une partie des éléments. Vous pouvez de la sorte mettre le rez-de-chaussée sous alarme lorsque vous dormez au 1er étage, ou alors les contacteurs vous préviennent en cas d'intrusion, même lorsque vous êtes chez vous.

Détection des animaux domestiques

Si vous avez un chien ou un chat, équipez-vous d'un système qui est conçu pour la détection d'animaux domestiques. Vous éviterez ainsi de recevoir une alerte ou de faire retentir l'alarme à chaque passage de votre animal devant le détecteur.

Résistance à la fraude

Il vous faut vérifier que les différents éléments soient équipés d'une source d'énergie alternative (des piles...) afin de tout de même fonctionner malgré une coupure de courant. Afin de continuer à être alerté quand la connexion ADSL n'est pas en fonctionnement, il est nécessaire que la centrale soit munie d'un module de transmission GSM ou GPRS (les alertes sont transmises par le réseau mobile) ou d'un mode RTC (les alertes sont transmises par la ligne téléphonique du domicile). La caméra doit être en mesure de détecter une obstruction ou un détournement de son objectif.

Norme NFA2P

Selon la valeur de vos biens, votre compagnie d'assurance peut exiger que vous installiez un système de protection qui réponde à la norme NFA2P. Afin que vous soyez en règle, pensez à vérifier que l'installateur soit également agréé NFA2P.

La vision dans le noir

Assurez-vous que la caméra soit équipée d'un système d'éclairage infrarouge. Il s'agit de la seule solution existante pour percevoir une personne se déplaçant dans le noir.

Le coût de l'abonnement

Lorsque vous devez faire votre choix, informez-vous sur les services inclus et ceux nécessitant un abonnement complémentaire. Généralement, il est gratuit de visionner les images en direct, mais les enregistrer ou les stocker est le plus souvent payant. Sont aussi proposés par la majorité des systèmes un service de télésurveillance complémentaire (payant).

Une configuration adaptée aux lieux

Si vous souhaitez installer par vos soins votre système de protection, pensez à vérifier que les éléments inclus dans le pack soient bien en adéquation avec la configuration de votre habitation ainsi qu'à vos besoins. Vérifiez également le nombre de contacteurs (en prévoir un par fenêtre et par porte), de détecteurs de mouvements, de caméras... Dans le cas où vous vivez en maison individuelle, vous devez prévoir une alarme d'extérieur avec flash. Et vous pouvez compléter ce système par la suite avec des éléments complémentaires.

Accès à la domotique

Les systèmes d'alarme actuels ne se contentent plus d'une simple sonnerie en cas d'intrusion. En effet, les systèmes les plus efficaces permettent une commande des éclairages depuis un smartphone ou une tablette, une alerte en cas de fumée ou encore de fuite d'eau, une ouverture et fermeture des volets roulants ou du portail... Pour chaque cas, il existe un automatisme plutôt simple d'installation. Il vous faut une bonne connexion pour le pilotage de votre système à distance.

Les règles à respecter

L'installation d'un système de videosurveillance à son domicile ne nécessite pas de déclaration préalable. Il convient toutefois de respecter certaines règles :

Financer son système de vidéosurveillance

Afin de financer l'achat et installation de votre système d'alarme avec vidéosurveillance, vous pouvez tout à fait souscrire un prêt personnel auprès d'une banque ou d'un organisme de crédit et régler ainsi vos dépenses par petites mensualités de remboursement. Et ne négligez pas la souscription d'une assurance de prêt car celle-ci vous protège en cas de défaillance de remboursement à la suite d'un accident ou d'une maladie.

4.0
No
54.162.166.214
Comprendre la vidéosurveillance pour faire le bon choix est notée 4.0/5.0 (1 votes).