1852

Tout savoir sur la pose de plancher

Apprécié par de nombreux acheteurs, le plancher est de nos jours le revêtement de sols star des foyers. Sa praticité, son côté naturel et sa gamme variée accessible sur le marché font du plancher un matériau s'adaptant à toutes les ambiances d'un logement. Il faut savoir que la part de marché du plancher dans le secteur des travaux d'habitation évolue chaque année à la hausse.

Ce fort intérêt des ménages par rapport à d'autres matériaux de revêtement sol peut s'expliquer par la qualité du bois : un esthétisme particulier créant un décor des plus naturels, une résistance à l'usure, une durée de vie plutôt longue et un entretien très facile. Et il est assez simple quand on est un minimum un tant soit peu bricoleur de poser un plancher. Il vous faut simplement une scie sauteuse ou scie circulaire, un maillet ainsi que des cales et vous voilà prêt à poser votre plancher sans complication !

Devis plancher achat et pose

Plancher : les différents types

Les revêtements de sols en bois ne sont pas forcément du plancher. Le nom de parquet apporte l'indication claire que le revêtement de sol est en bois et non une imitation, et notamment que l'épaisseur du matériau en bois doit être de plus de 2mm. Le plancher étant le plus traditionnel et faisant preuve de noblesse est le parquet massif, qui est le plus coûteux et n'est composé que d'une seule couche épaisse de bois. Il demande à être poncé et verni, à l'inverse du contrecollé dont ces tâches sont accomplies en usine. D'un point de vue technique, le parquet massif est le plus difficile de pose car les lames sont posées sur des lambourdes. Le parquet massif est à réserver pour une rénovation de caractère dans un logement ancien.

Le parquet contrecollé est un autre type de plancher s'installant partout sans aucune difficulté particulière. C'est grâce à lui que le bois a redébarqué dans nos habitations. En terme d'écologie, il se veut bien plus économique en ressource naturelle que le parquet massif. Ce type de plancher est doté de 3 couches de matériaux différents apportant une certaine stabilité dans la dimension. Il n'a en effet pas tendance à bouger dans le temps, à l'inverse d'un parquet massif, qui « travaille »...

La 1ère couche est la couche « d'usure » : elle est la couche sur laquelle vous marchez et est élaborée en bois noble en recevant un traitement d'usinage pour la finition. La couche suivante, qui est entre les deux autres, est l'âme du plancher. Il s'agit généralement d'aggloméré pouvant atteindre environ 10mm d'épaisseur. Cette couche permet de rendre rigide les lames. La dernière couche se veut un support des 2 autres couches. Il vous est conseillé de choisir un parquet à 3 couches pour habiller le sol de votre logement car c'est le plus robuste.

Le parquet contrecollé à 2 couches est effectivement plus fragile. Pour un même bois, le parquet des plus grandes marques peut le plus souvent se décliner sous 2 formes : les lames larges, composées d'un unique élément et ressemblant à une planche, et les multilamelles.

Le parquet multilamelles est un assemblage de lamelles de même taille étant fixées par collage entre elles sur un support formant une lame. Si le confort et la durabilité sont les mêmes entre un plancher à lames larges et un plancher multilamelles. La plupart des parquets à lames larges se collent ou se clouent. On peut cependant trouver des modèles s'emboîtant sans besoin de collage en pose flottante.

Le plancher stratifié, lui, permet de créer l'illusion. Mais il ne s'agit pas de parquet. Il n'est pas en bois mais constitué d'un matériau composite recréant très bien l'aspect du bois. Facile d'entretien et d'un coût jusqu'à 4 fois moins élevé qu'un parquet, le plancher stratifié se veut très intéressant. Les lames stratifiées se composent d'un film protecteur résistant à l'abrasion, d'un film décor en résine permettant de lutter contre les UV, d'un panneau en bois ainsi que d'un autre film en résine pour protéger de l'humidité et le rendre stable. Ce type de plancher peut ainsi se décliner en de nombreux aspects. Il ressemble comme deux gouttes d'eau à un parquet et peut prendre la couleur de votre choix !

Simples à poser, les revêtements stratifiés sont dotés d'un système autobloquant avec une pose sans colle. Cela permet d'économiser du temps (aucun besoin de temps de séchage) et le coût de la colle. Il faut savoir que les revêtements stratifiés ne sont pas recommandés pour une pièce humide telle que la salle de bain ou la cuisine.

De bonnes finitions

Dans les anciennes maisons, les parquets représentaient une réelle corvée : il était nécessaire de les cirer avec des patins et de les lustrer. Ils étaient donc ainsi généralement recouverts de moquette ou de lino afin d'éviter cet entretien. Aujourd'hui, les finitions offrent une protection efficace contre l'abrasion, les rayures, les taches, l'eau... L'entretien a donc été réduit.

Les finitions vernies ou vitrifiées se veulent de plus en plus répandues. En moyenne, 80% des parquets font l'objet d'un vernissage en usine. Quand un vernis perd peu à peu de son éclat, il est recommandé d'y appliquer un polish ou un produit spécial parquet vitrifié qui le ravive afin qu'il retrouve sa transparence et que les rayures disparaissent. Avant les finitions, le parquet peut être teinté afin que sa couleur d'origine soit modifiée. Il vous sera alors possible d'obtenir un parquet se mariant parfaitement à l'intérieur de votre logement. Il s'agit toutefois d'un procédé étant à réserver à un parquet situé dans un lieu de faible circulation en raison des rayures qui sont généralement plus visibles sur un bois teinté, généralement plutôt sombre.

Le parquet huilé nécessite peu d'entretien. Il doit juste être dépoussiéré de façon régulière. Il convient d'y appliquer de l'huile tous les 6 mois, en fonction du type d'huile et du passage. Un léger ponçage estompe toute éventuelle tache ou marque avant d'y appliquer de l'huile. Si les salissures sont plus prononcées, vous devez effectuer un lavage au savon noir naturel en utilisant une machine de nettoyage de sols, permettant une absorption de l'eau au lavage.

Le parquet ciré apporte une belle patine ainsi qu'une bonne odeur. Cependant, l'inconvénient en limitant l'usage est qu'il est fragile, se tache facilement par l'eau et glisse en cas d'une application de cire trop importante. Le parquet vitrifié ou huilé sont donc bien souvent plus plébiscités car plus simples d'entretien et offrent une meilleure résistance.

Un prêt travaux pour financer l'achat et pose de votre plancher

En souscrivant un prêt travaux, vous disposez immédiatement du capital pour réaliser tous vos travaux d'intérieur et payez la somme investie par petites mensualités, ce qui vous permet de mieux vivre votre budget. Quand on souscrit un crédit, il est conseillé de se protéger en adhérant à une assurance emprunteur : elle vous couvre contre les risques de décès, d'invalidité, d'incapacité de travail et de perte d'emploi (garantie optionnelle).

3.0
No
54.198.96.198
Devis en ligne pose de plancher est notée 3.0/5.0 (2 votes).
<< Linos