1689

Pret immobilier : co-emprunteurs

Des co-emprunteurs désignent deux personnes, généralement en couple, qui souscrivent un prêt immobilier ensemble. Ceux-ci signent tous deux le contrat de crédit et sont soumis à un même droit et une même obligation contractuelle en participant de façon solidaire au remboursement du crédit.

Attention à ne pas confondre co-emprunteurs et co-acquéreurs : même si des co-emprunteurs empruntent pour devenir propriétaires ensemble, ceux-ci doivent tous deux signer l'acte de vente authentique pour être co-acquéreurs.

Plus sur Co-emprunteurs

Lorsqu'il y a deux co-emprunteurs qui contractent un crédit immobilier, l'évaluation des risques concerne alors les ressources et charges financières des deux personnes. Il est ainsi calculé leur taux d'endettement, leur apport personnel commun et les revenus qu'il leur reste pour vivre. Chacun des co-emprunteurs est engagé sur le remboursement vis-à-vis de l'établissement prêteur. Dans le cas où le prêt n'est plus remboursé, ce dernier est alors en droit de se retourner à sa guise contre l'un des co-emprunteurs.

Pour un prêt épargne logement, s'il est plutôt rare que le plan de financement prévoit des crédits PEL issus des deux co-emprunteurs, cela reste toutefois possible. Chacun des co-emprunteurs contracte alors chacun de son côté selon ses droits aux crédits.

Il est possible que la souscription d'un prêt immobilier par deux co-emprunteurs se fasse de façon séparée auprès de l'établissement prêteur de son choix. Mais encore une fois, cela se veut rare. Le cas le plus fréquent est celui de deux co-acquéreurs souscrivant un crédit en tant que co-emprunteurs. Il est important de savoir qu'il peut y avoir plus de deux co-emprunteurs et que chacun dispose de droits et devoirs.

A l'inverse d'un couple marié, des concubins n'ont pas d'engagement solidaire des dettes. Cela signifie que si l'un est emprunteur, l'autre n'aura pas à payer en cas de problème de remboursement.

Pour des partenaires pacsés achetant sous le régime de la séparation de biens, la situation est la même que pour un couple marié : ils sont tous deux engagés sur la dette même s'il n'y qu'un emprunteur.

La situation d'un couple marié dépend de leur régime matrimonial. Dans le cas d'un mariage sous le régime de la communauté légale, il est possible que le conjoint devienne co-emprunteur. Quoi qu'il en soit, un couple de mariés s'engage solidairement sur la dette en cas de défaut de remboursement, qu'il y ait un emprunteur ou deux emprunteurs.

Dans le cas d'un mariage sous le régime de la séparation de biens, s'il y a un seul emprunteur, le conjoint n'engage pas sa responsabilité en cas de défaillance de remboursement. Et s'il y un emprunteur et un co-emprunteur, ils sont tous deux solidaires de la dette.

Le mot du courtier

Lorsque vous empruntez à deux, il vous est possible de répartir la quotité d'assurance de prêt qui est liée à votre crédit immobilier pour le garantir. Sous forme de pourcentage, cette quotité désigne le niveau de couverture de chacun. D'un minimum de 100 %, elle doit être répartie aux choix des emprunteurs en fonction des revenus de chacun. Exemple : 70/30, 60/40, 50/50... Un co-emprunteur couvert à 60 % verra le capital restant dû du crédit immobilier remboursé à hauteur de 60 % s'il venait à décéder ou se retrouver en situation de perte totale et irréversible d'autonomie. Le co-emprunteur restant continuerait alors à seulement remboursement sa part, soit 40 %. Il est tout à fait possible aux co-emprunteurs d'opter chacun pour une couverture maximale de 100 %, soit une quotité d'assurance totale de 200 %.

Besoin d'aide ? 04 78 80 88 29
Réalisez un Devis en Assurance !
> Devis Assurance Pret > Devis Assurance Auto > Devis Mutuelle santé

Posez votre Question
Besoin d'un conseil ?
Réalisez une Demande de Crédit !
> Devis Pret Immobilier > Devis Rachat de Credit
4.0
No
3.80.177.176
2 Co-emprunteurs dans le cadre d'un credit immobilier est notée 4.0/5.0 (2 votes).