1768

Prévision taux crédit en 2015 et le bilan de 2014

Sélectionnez ...

Voici les prévisions sur le marché immobilier pour 2015 ainsi que le bilan des taux de crédit immobilier pour l'année 2014.

Prévision des taux immobilier 2015

Les conditions de financement n'ont cessé de s'améliorer avec un taux d'intérêt moyen battant successivement tous les records. Concernant les taux d'emprunt de janvier 2015, la tendance est à la baisse et devrait se poursuivre durant les prochains mois. Il sera donc toujours très intéressant de concrétiser un projet immobilier tout comme renégocier son credit immo.

Les prix vont-ils poursuivre leur baisse ?

Il n'existe aucun changement majeur par rapport à l'année 2014 qui ferait que les prix remontent en 2015. Et on peut prévoir une baisse des prix de l'immobilier. Si les taux d'intérêts cessent de baisser, l'impact sur les prix pourrait alors être important. Pour résumer, il est fort probable qu'en 2015 l'immobilier connaisse une diminution des prix partout en France.

Simulation, Devis et Comparatif des assurances de credit

Les changements apportés à l'immobilier pour 2015

En 2014, certaines améliorations en matière de réglementation ont été apportées comme des modifications pour l'impôt et les taxes.

Augmentation de la taxe foncière sur les terrains à bâtir

C'est très certainement les changements fiscaux sur les terrains constructibles qui auront le plus d'impact sur le marché de l'immobilier. La taxe foncière sur la propriété non bâtie va exploser en 2015. En effet, l'État a revalorisé la valeur locative de ce type de bien de 25 % avec en outre une augmentation de 5 € par m2.

Tous les terrains à bâtir se situant dans une « zone tendue » sont concernés. Concernant les logements hors zone tendue, c'est la commune qui appliquera une majoration pouvant aller de 0 à 3 € par m2 de terrain constructible. Il a été aussi instauré par le gouvernement un abattement exceptionnel de 30 % sur les plus-values immobilières jusqu'au 31 décembre 2015.

L'immobilier neuf relancé

Le gouvernement a pris plusieurs mesures dans l'objectif de venir encourager la construction d'habitations neuves :

-La loi Duflot remplacée par la loi Pinel

-Le PTZ+ amélioré

-Le zonage de communes modifié : les acquéreurs d'un logement neuf bénéficient de plus d'aides pour un logement principal et de plus d'abattement pour tout investissement locatif avec la loi Pinel.

D'autres dispositions sont également prévues.

Les changements pour les acquéreurs immobilier

-Hausse des frais de notaire : coût moyen de 7,5 % du prix d'acquisition pour un logement ancien

-La possibilité de changer d'assurance de prêt immobilier (loi Hamon) : l'emprunteur peut désormais remplacer son contrat d'assurance de prêt par un autre plus avantageux durant un an après la souscription du prêt immobilier. Vous pouvez donc faire jouer la concurrence pour faire baisser le prix de votre assurance emprunteur !

<h2>Tendances immobilier 2014</h1>

Il est encore bien tôt pour prendre clairement connaissance de la baisse des prix de l'immobilier pour l'année 2014. Il n'existe en effet pour l'instant aucune autre valeur définitive que les statistiques du 1er trimestre 2014. Pour cette date, les prix de l'immobilier baissent globalement de 1,9 % sur un an.

Pour le 2ème trimestre, sur la base de chiffres non définitifs, l'INSEE constate une diminution de -1,3 % sur un an avec quasi les mêmes variations pour les maisons (-1,3 %) et les appartements (-1,2 %).

Pour le 3ème trimestre, les chiffres se veulent provisoires. On peut seulement constater une tendance à la baisse des prix plus forte pour les appartements que pour les maisons.

Voilà maintenant 3 ans que les prix de l'immobilier diminuent dans l'ensemble. Depuis le 3ème trimestre 2011 et jusqu'au 2ème trimestre 2014, l'indice de l'INSEE sur les prix de l'immobilier ancien a varié à la baisse en passant de 110.5 à 105.6, soit une baisse moyenne de 4,4 %.

A cette baisse des prix, il est également nécessaire de rajouter l'impact de l'inflation. Celle-ci est en moyenne de 4,2 % entre le 3ème trimestre 2011 et le 2ème trimestre 2014. Les prix ont ainsi diminué de 8,3 % en seulement 3 années.

Aussi, afin de bien appréhender ce cycle de baisse, nous devons prendre en compte l'impact d'autres facteurs pesant sur les prix de l'immo. Durant cette période, les emprunteurs n'ont pas eu le bénéfice de conditions de financement identiques. Les taux de crédit ont effet baissé de 158 points, ce qui est équivalent à une diminution des prix de 14,5 % selon les résultats du Crédit Logement.

Si on cumule le tout, on constate une baisse des prix de 8,3 % et une nette amélioration sur les taux de crédit immobilier équivalent à une réduction des prix de 14,5 %. La baisse globale est donc de 22,8 % en seulement 3 ans !

0
No
54.162.166.214
La page n'a pas encore été notée. Soyez le premier à voter!
<< 2016
2014 >>