Assurance de prêt immobilier : les étapes pour la changer et réduire le coût de votre crédit

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Nécessaire pour se voir accorder un prêt immobilier, l’assurance de prêt immobilier représente une part importante dans le coût global de l’emprunt. Mais il est possible à chacun de réduire le coût de cette assurance en recourant à la délégation d’assurance. En effet, réaliser un changement d’assurance crédit permet d’économiser jusqu’à plusieurs milliers d’euros et de profiter de garanties qui soient plus adaptées à son profil.

Effectuer un comparatif des offres d’assurance de prêt

Depuis la mise en application de la loi Lagarde, en 2010, qui donne la possibilité à l’emprunteur de contracter son assurance de prêt immobilier en dehors de l’établissement bancaire prêteur (soit ne pas accepter le contrat groupe au profit d’une assurance emprunteur individuelle) et la mise en application de la loi Hamon, autorisant l’assuré à effectuer un changement d’assurance durant les 12 premiers mois du contrat, la liberté des consommateurs est favorisée.

Pour satisfaire tout type de profil, de nouvelles offres ont été développées et la concurrence s’est accrue. Si tous les contrats contiennent les garanties obligatoires, d’autres peuvent aussi inclure des garanties facultatives, qui s’adaptent alors au profil de l’emprunteur.

Les garanties obligatoires pour un prêt immobilier finançant l’achat d’une résidence principale sont la garantie décès et la garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie). Les garanties ITT (Incapacité Temporaire Totale de Travail) et IPT (Incapacité Permanente Partielle) ne sont quant à elles non obligatoires mais généralement demandées. Elles permettent à l’emprunteur de bénéficier d’une couverture en cas d’incapacité à la suite d’un accident ou d’une maladie.

Bien choisir son contrat d’assurance emprunteur est essentiel pour être bien assuré.Il convient donc que ce dernier contienne des garanties qui soient très bien adaptées au profil de l’emprunteur. Il est ainsi recommandé de comparer un maximum de propositions afin de faire le choix de celle étant la plus performante en terme de garanties mais aussi la moins chère.

Notons que la banque ne peut refuser un changement de contrat d’assurance si le nouveau contrat comporte des garanties au moins équivalentes à celles du contrat initial.

Pour gagner du temps dans vos démarches de recherche de la meilleure assurance de prêt immobilier et réduire le coût de votre emprunt de façon optimale, nous vous conseillons de passer par un courtier spécialisé en assurances. En effet, ce dernier connaît parfaitement le marché et saura donc rapidement vous présenter le contrat le plus adapté à votre profil, tout comme celui ayant le tarif le plus bas. Notez que le courtier se charge pour vous des diverses démarches relatives au changement d’assurance emprunteur. En effet, une fois votre nouveau contrat sélectionné, il doit être transmis à votre banquier pour qu’il examine et vérifie que l’équivalence de garantie soit bien respectée. Le courtier s’occupe de cette étape pour vous. Avec le courtier en assurances de prêt, vous vous assurez de bien faire jouer la concurrence, cela grâce à un comparatif des meilleures offres du marché.

La souscription d’un nouveau contrat d’assurance de prêt

Une fois la nouvelle offre d’assurance emprunteur trouvée, il vous faut contacter l’assureur la proposant. Celui-ci vous donnera un formulaire incluant un questionnaire de santé à compléter. Il est impératif de répondre avec précision et honnêteté. Cela permet à l’assureur de prendre connaissance de votre profil pour mettre en place les garanties adaptées. Selon les réponses délivrées ainsi que le montant du prêt immobilier, l’assureur pourra exiger le passage d’un examen médical complémentaire. C’est ensuite que l’assureur validera ou non votre adhésion. Afin de formaliser l’adhésion, il vous transmet un formulaire à signer que vous devez renvoyer en courrier recommandé avec accusé de réception.

La résiliation de l’ancien contrat d’assurance

Après que le nouveau contrat ait été souscrit, des démarches sont à effectuer auprès de la banque prêteuse pour qu’elle confirme l’acceptation d’une délégation d’assurance. Elle vérifiera en effet que l’ensemble des conditions soient bien respectées, notamment la notion d’équivalence des garanties. Aussi, pour que le changement d’assurance soit accepté, il vous faut faire attention à bien respecter le préavis.

En cas d’emprunt de moins d’un an

Si l’emprunt immobilier date d’il y a moins de 12 mois, la loi Hamon vous permet d’effectuer un changement d’assurance de prêt. Pour cela, il est nécessaire d’envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au plus tard 15 jours avant le terme des 12 mois. En cas de non respect du préavis, l’assureur peut tout à fait refuser le changement d’assurance.

En cas d’emprunt de plus d’un an

Si votre crédit immobilier date de plus de 12 mois, la loi Bourquin vous permet de résilier votre assurance emprunteur chaque année, au moment de la date anniversaire de souscription de l’offre. Applicable depuis le 1er janvier 2018, elle permet ainsi à tout emprunteur de prendre le temps de trouver une offre d’assurance plus avantageuse que le contrat en cours. Pour changer d’offre, vous devez envoyer à l’assureur actuel un courrier recommandé avec accusé de réception au moins deux mois avant la date d’échéance de votre contrat. Vous devrez aussi indiquer dans le courrier la date de prise d’effet du nouveau contrat accepté par l’établissement prêteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>