Changement d’assurance de prêt : avantages et procédure à suivre

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

Depuis le 1er janvier 2018, tout détenteur d’un prêt immobilier, en totale indépendance de la date de signature ou d’échéance de celui-ci, peut effectuer une demande de changement d’assurance de prêt dans les deux mois précédent la date anniversaire de souscription du prêt. Si cette disposition de l’amendement Bourquin concerne tous les emprunteurs, certains auront plus à y gagner.

Pourquoi réaliser un changement d’assurance de prêt ?

La recherche d’une économie sur le coût du crédit se veut la principale motivation des personnes pensant réaliser un changement d’assurance de prêt. Selon la situation de l’emprunteur, il est en effet possible de réaliser d’importantes économies sur le coût global du prêt immobilier par rapport au prix de l’assurance d’emprunteur proposé par la banque prêteuse à l’ouverture du crédit immobilier.

Quand le statut professionnel de l’emprunteur vient à évoluer, par exemple en passant de simple salarié à cadre, sa cotisation d’assurance peut, sous certaines conditions, diminuer de l’ordre de 25 à 40 %. C’est aussi le cas pour un salarié itinérant devenant employé de bureau, et dont le profil devient ainsi moins à risques en comparaison à son profil au moment de la date de signature de l’emprunt immobilier.

D’importantes réductions sont aussi possibles pour tout emprunteur réalisant un regroupement de prêts. En regroupant tous ses crédits en cours (logement, consommation, découvert bancaire…) en un seul et même contrat, le montant des mensualités est réduit et s’adapte ainsi à la capacité de remboursement présente de l’emprunteur, ce qui lui permet de rééquilibrer son budget. Aussi, en faisant le choix d’un nouvel assureur pour couvrir le nouveau crédit, il peut mettre en place un contrat moins cher lui permettant d’économiser sur le coût du prêt.

Enfin, en cas d’amélioration de son état de santé, l’emprunteur doit penser à effectuer un changement d’assurance de prêt immobilier pour faire baisser le montant de sa cotisation d’assurance (jusqu’à 60 %) ou de ne plus se voir appliquer des exclusions de garanties. De même, l’arrêt de consommation de tabac et l’adoption d’un nouveau contrat d’assurance emprunteur permettent de réduire de moitié le montant de la cotisation d’assurance.

Comment résilier une assurance de prêt immobilier ?

Pour procéder à la résiliation d’une assurance de prêt immobilier, il est important de faire jouer la concurrence entre les différents assureurs ou de recourir au service d’un courtier spécialisé pour trouver un contrat d’assurance individuel financièrement plus avantageux.

Une fois une formule alternative trouvée, l’emprunteur doit envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception à sa banque ou son assureur pour l’informer de son souhait de procéder à la résiliation du contrat d’assurance en cours et effectuer un changement d’assurance de prêt en mettant en place un nouveau contrat. Cette démarche doit s’effectuer 2 mois avant la date anniversaire de souscription du contrat.

A compter de la date d’envoi du courrier, la banque ou l’assureur dispose d’un délai de 10 jours pour étudier la demande. En cas d’acceptation, un avenant au contrat de prêt est établi. En cas de refus, celui-ci doit être motivé par écrit, le seul motif acceptable étant le non respect de l’équivalence de garanties entre le contrat actuel et le nouveau présenté par l’emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>