L’association professionnelle des intermédiaires en crédits monte en puissance

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 4.0/5 (1 vote cast)

Durant la 4ème Convention nationale de l’APIC (Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits), le 17 décembre dernier, Phillipe Taboret, son président, a fait part de la position favorable et de la belle performance sur le marché du secteur du courtage en immobilier pour l’année 2015. L’APIC poursuit sa montée en puissance et se place aujourd’hui comme un interlocuteur de référence auprès des pouvoirs publics.

apic-monte-en-puissance-assurance-de-pret

Réforme du PTZ : l’APIC favorable

En tant qu’interlocuteur de premier plan de l’État en matière de crédit et d’assurance, l’APIC a tenu un rôle important dans la politique de l’habitat. L’association a en effet été consultée par le 1er ministre et la ministre du logement au sujet des dispositifs à instaurer afin de venir soutenir le marché immobilier. Elle a ainsi eu l’occasion de reparler du lancement d’un nouveau PTZ. Entré en application le 1er janvier 2016, le nouveau prêt à taux zéro répond avec performance aux exigences des professionnels.

Assurance de prêt : le combat de l’APIC

L’APIC a participé de façon très active aux débats relatifs à un renforcement de la transparence et de la concurrence en matière d’assurance de prêt immobilier. Si la loi Lagarde et la loi Hamon ont permis un renforcement du libre choix des emprunteurs, ces textes et les possibilités qu’ils offrent restent cependant peu connues des français et ne sont pas appliqués de manière égale par les banques.

défendre les intérêts des emprunteurs

En collaboration avec le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF), l’APIC a créé et instauré une grille de comparaison des garanties proposées par un établissement bancaire et celles du contrat d’assurance alternatif trouvé par l’emprunteur.

L’APIC défend ainsi les intérêts des consommateurs, notamment en facilitant les démarches, en renforçant la bonne information des conditions qu’ils doivent respecter et en leur permettant l’obtention de garanties correspondant parfaitement à leur situation individuelle.

Enfin, l’association a effectué le lancement du site web Suivi-equivalence dont l’objectif est d’effectuer un recensement de tout éventuel litige pouvant résulter d’un refus non justifié d’une délégation d’assurance de la part des établissements bancaires. Avec la mise en place de ce site internet ainsi que la FSI (fiche d’information standardisée), obligatoire depuis le 1er octobre 2015, le consommateur bénéficie d’une meilleure protection.

L'association professionnelle des intermédiaires en crédits monte en puissance, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>