Conseils pour bien emprunter après 50 ans

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 4.0/5 (1 vote cast)

Avec des taux d’emprunt encore attractifs, toutes les catégories d’emprunteurs se montrent intéressées. Parmi eux, les seniors se veulent nombreux à projeter de financer un achat immobilier. Mais cela peut s’avérer compliqué d’emprunter après 50 ans, tout comme lorsque l’on présente un risque aggravé de santé. En effet, l’assurance de prêt représente un frein à leur accessibilité à la propriété.

Comment emprunter après l’âge de 50 ans

Même après l’âge de 50 ans, il est envisageable de bénéficier d’un prêt immobilier à des conditions favorables car la moyenne des taux d’emprunt sur une durée de remboursement de 15 ans se situe actuellement à 1,35 %.

Si vous êtes senior et que vous possédez déjà un patrimoine, les établissements bancaires peuvent généralement se montrer plus enthousiastes à débloquer pour vous les fonds sollicités que dans le cas d’un jeune emprunteur débutant sa carrière ou sans CDI.

Il faut savoir que les plus de 50 ans représentent, parmi les demandes de crédit immobilier et assurances réalisées auprès des courtiers, près de 15 % de la totalité des dossiers.

La situation peut toutefois s’avérer plus complexe pour les personnes âgées de plus de 60 ans, en raison de leur départ en retraite, impliquant le plus souvent une baisse de revenus.

Afin de palier à cela, certaines banques peuvent proposer des crédits « à paliers », se caractérisant par un remboursement plus important avant le départ en retraite, puis avec des échéances réduites à compter de la retraite.

D’autres banques peuvent quant à elles accepter de reporter quelques mensualités ou de les revoir à la baisse afin de bien s’adapter aux ressources de l’emprunteur.

Assurance de prêt : un frein pour les seniors ?

Le frein principal à l’accès au prêt pour les plus de 50 ans est l’assurance emprunteur. Pour les compagnies d’assurance, l’âge accroît le risque de problèmes de santé et de décès, cela augmentant de façon notable le coût de l’assurance. Il est en effet généralement question de l’application de surprimes suite aux réponses apportées dans le questionnaire de santé et d’examens complémentaires révélant des problèmes de santé.

Aussi, la garantie décès n’est plus effective après l’âge de 75 ans. Et c’est le plus souvent après l’âge de 65 ans que les garanties d’incapacité et d’invalidité ne s’appliquent plus.

Recourir à la délégation d’assurance pour accéder au prêt dans les meilleurs conditions

En faisant le choix de recourir à la délégation d’assurance, c’est à dire en prenant le temps de faire jouer la concurrence entre les assureurs et le contrat d’assurance de groupe présenté par la banque, afin de souscrire une assurance individuelle auprès d’un assureur externe, il est possible de réaliser des économies et/ou d’obtenir une extension des garanties.

Certaines compagnies d’assurance peuvent en effet accepter de couvrir des risques étant exclus des contrats d’assurance de groupe ou peuvent même proposer d’étendre la couverture de la garantie décès à l’âge de 90 ans.

Enfin, sachez qu’à partir du 1er janvier 2018, les emprunteurs auront la possibilité de résilier leur contrat d’assurance de prêt à chaque date anniversaire de souscription.

Conseils pour bien emprunter après 50 ans, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>