Tout savoir sur le rachat de credit immobilier

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 4.0/5 (1 vote cast)

Vous remboursez un prêt immobilier dont le taux est plus élevé que les taux actuellement proposés ? Vous aimeriez savoir si un rachat de votre crédit immobilier en cours serait une opération intéressante pour vous ? Voici toutes les informations pouvant vous éclairer sur cette question.

Les frais liés au rachat de crédit

Lorsque vous réalisez un rachat de crédit, vous devez prévoir les frais liés à cette opération. Faire racheter son prêt ne peut en effet être avantageux pour vous que seulement si l’économie est plus importante que les frais engagés. Avec un taux de crédit plus bas, il faut que le coût total du prêt soit suffisamment intéressant pour venir compenser la globalité des frais :

Indemnités en cas de remboursement anticipé ou pénalités :
Ces frais représentent les 6 mois d’intérêts suivant la demande de rachat de crédit. Ils ne peuvent dépasser 3 % du capital restant dû. Vous ne pourrez pas y échapper sauf si, lorsque vous avez souscrit votre prêt, vous êtes parvenu à négocier leur suppression en cas de revente du bien immobilier ou de remboursement anticipé du prêt.

Coût de la garantie :

Un rachat de prêt implique un nouveau crédit et donc la mise en place d’une nouvelle garantie. En cas d’hypothèque ou d’inscription de privilège prêteur de deniers, il vous faut vous acquitter de frais de main levée et mettre en place une nouvelle garantie. En cas de caution, il vous est reversé 75 % du fonds mutuel de garantie, dont le versement eu lieu lors de la signature du premier prêt. Cela vous permet de régler en partie la nouvelle garantie que vous mettez en place.

Frais de dossier :

Frais à payer à l’organisme prêteur vous proposant le nouveau crédit.

Bon à savoir :

Il vous est possible de soit renégocier votre taux d’emprunt auprès de votre banque, soit d’effectuer une demande de rachat de crédit par un organisme concurrent. S’il n’est pas de l’intérêt de la banque d’accepter une renégociation de votre prêt actuel à un taux d’emprunt plus bas, elle pourra peut-être le faire afin de vous garder comme client. Ça n’est toutefois pas facile à décrocher et votre banquier risque fort de vous demander en contrepartie de souscrire d’autres produits…

Si vous renégociez votre crédit avec votre banque actuelle, vous n’aurez pas à régler les frais d’un rachat de crédit, mais ne vous attendez pas à obtenir le taux le plus bas du marché. Par contre, les banques de la concurrence seront, elles, d’accord pour vous proposer leur meilleur taux de prêt immobilier afin de vous gagner comme client.

Rachat de crédit : la marche à suivre

En plus des taux pratiqués sur le marché et les frais impliqués par un rachat de crédit, vous devez étudier les éléments suivants pour évaluer votre gain pour cette opération et économiser le plus d’argent.

S’informer sur le capital restant dû

En regardant le tableau d’amortissement remis par votre banquier lors de la signature de votre crédit immobilier actuel, vous retrouvez votre capital restant dû et la durée de remboursement restante du crédit en cours.

Évaluer la durée du nouveau pret

Si votre souhait est de préserver la même durée de remboursement afin d’alléger vos mensualités, il vous faut prendre en compte les règles suivantes :

Dans le cas où votre crédit immobilier en cours se trouve dans le 1er tiers de son remboursement, vous devrez bénéficier d’un nouveau prêt immobilier à un taux d’emprunt d’au minimum 1 point inférieur au crédit en cours afin que votre opération se veuille financièrement intéressante. Si la différence entre le taux d’intérêt actuel et le nouveau n’est pas assez marquée, cette opération ne se révélera en effet pas intéressante en raison des différents frais dont vous devrez vous acquitter.

Dans le cas où votre crédit immobilier se trouve dans le 2ème tiers de son remboursement, vous devrez obtenir un taux d’intérêt d’au minimum 2 points inférieur à votre crédit actuel afin que du gain soit généré.

Si votre crédit immobilier se trouve dans le 3ème tiers de son remboursement, une opération de rachat de crédit n’est tout simplement pas intéressante pour vous. En effet, quand on rembourse un crédit amortissable, la plus grande part des intérêts est remboursée en début de prêt : plus on avance dans le remboursement, plus la part d’intérêts dans les mensualités baisse. Or, une renégociation d’un prêt vise surtout à réduire le taux d’emprunt. Donc, même avec un taux plus bas, il sera difficile d’obtenir du gain.

Dans le cas où vous souhaitez vous lancer dans une durée de remboursement plus courte, et donc augmenter vos mensualités ou les laisser à leur niveau actuel, vous devez savoir que cette opération sera à coup sûr intéressante. Il s’agit donc de la meilleure option, si vos finances vous le permettent. En effet, si vos revenus sont plus élevés qu’au moment de la signature du crédit, il vous sera possible d’opter pour une plus courte durée et de réduire ainsi de façon plus conséquente le coût de votre prêt.

Conclusion

Pour toute opération de rachat de crédit, vous devez bien vérifier le nouveau coût total du prêt proposé, tout comme vous prêtez attention aux nouvelles mensualités. Et, pour connaître votre gain net, retranchez les différents frais liés au rachat de crédit (pénalités de remboursement anticipé, garantie, frais de dossier).

Tout savoir sur le rachat de credit immobilier, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Une réponse à “Tout savoir sur le rachat de credit immobilier

  1. Merci pour cet article intéressant ! Effectivement, il y a plusieurs paramètres importants à prendre en compte avant de se lancer dans le rachat de ses crédits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>