Meilleur taux – En cette fin d’année, les banques étudient de très près les dossiers avant d’accepter de les financer. Ayant en effet amplement atteint leurs objectifs, elles se centrent sur les meilleurs dossiers. Découvrez les 4 points pour obtenir les meilleures conditions.

Décrocher le meilleur en taux en 4 points

En ce mois de décembre 2019, les banques ont dans l’ensemble rempli leurs objectifs de production annuelle de prêts immobiliers. Avec les taux très bas observés au printemps, les dossiers de demandes de financement se sont empilées. Les taux sont aujourd’hui stabilisés et, afin de limiter le nombre de demandes, les organismes financiers se montrent maintenant plus regardants pour prêter.

Durant les derniers mois de l’année, on peut généralement constater bien plus de sélection dans les dossiers. Et cette tendance est encore plus prononcée cette année du fait des volumes records de distribution enregistrés. Aujourd’hui plus sévères, les établissements bancaires s’emploient avant tout à traiter les dossiers les plus solides, principalement d’ailleurs ceux étant jugés comme étant simples et rentables.

Et si le pouvoir d’achat immobilier faiblit peu à peu en raison de l’augmentation des prix, il est toutefois encore opportun d’emprunter pour devenir propriétaire. Voici les 5 points à retenir pour accéder à l’emprunt et obtenir le meilleur taux.

Meilleur taux : 1 – La stabilité professionnelle

Si vous souhaitez que la banque vous ouvre grand ses portes pour emprunter et devenir propriétaire, il est évident que vous devez justifier d’une profession stable en CDI. Mais certaines banques acceptent de prêter sans condition de minimum d’ancienneté dans la société, voire même dès la fin de la période d’essai. Pour décrocher le meilleur taux, l’idéal est d’emprunter à deux, chacun travaillant en CDI. A l’inverse, si vous êtes autoentrepreneur ou travailleur non salarié, votre dossier sera plus long à étudier, ce qui freinera la banque.

Meilleur taux : 2 – Percevoir des revenus élevés

Sachez que les taux les plus bas sont accordés aux emprunteurs disposant des revenus les plus élevés. Pour une durée d’emprunt de 20 ans, une banque nationale affiche un taux de 0 ,92 % pour un couple d’emprunteurs qui perçoit 90.000 euros par an, alors qu’il propose un taux de 1,42 % pour un ménage qui gagne moins de 40.000 euros. Et cet écart peut aller jusqu’à 0,70 %.

3 – S’être constitué une épargne

Vous être constitué une épargne influencera la banque à vous accorder le meilleur taux. Certaines banques refusent directement toute demande de prêt immobilier émise par des personnes ne disposant pas de réserve d’argent. En plus de la demande de domiciliation de revenus par la banque, notez que les organismes financiers prennent en considération l’épargne résiduelle, qui est la somme dont dispose le futur emprunteur une fois l’opération d’achat immobilier financée.

4 – Disposer d’un apport personnel

Pour obtenir une proposition de crédit immobilier, et au meilleur taux, vous marquez un autre point, si vous disposez d’un apport personnel. Les banques demandent actuellement 10 % d’apport personnel, cela servant à payer les frais de notaire et de garantie. Certaines banques ont même cessé de financer les dossiers sans apport.

Crédit immobilier : 5 points pour obtenir le meilleur taux

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *