le guide du pret immobilier

Guide du premier achat immobilier | 1 – Préparer votre achat immobilier : les différentes étapes d’un achat immobilier, le courtier et le compromis de vente

Guide du premier achat immobilier – Vous envisagez de concrétiser votre projet d’achat immobilier ? Voici le guide du premier achat immobilier, incluant toutes les informations et recommandations pertinentes pour passer chacune des étapes avec succès.

Bien choisir le bien immobilier

Afin d’éviter toute erreur d’achat d’un premier logement, notre guide du premier achat immobilier vous encourage à bien prendre le temps de visiter plusieurs biens immobiliers. Vous pourrez ainsi comparer les biens, en vous faisant une idée des prix pratiqués sur le marché pour le bien que vous recherchez. Soyez vigilant quant au voisinage et projetez-vous sur l’éventuelle revente du bien immobilier, en sachant qu’il vous faudra le revendre au moins au même prix, voire réaliser une plus-value. Notez que les français restent en moyenne propriétaires de leur bien 7 ans.

Calculer votre capacité d’emprunt

En général, les acquéreurs anticipent leur capacité d’emprunt, mais sans vraiment tenir compte des exigences de la banque concernant le crédit immobilier. En effet, la priorité est de réaliser un calcul de votre capacité d’emprunt pour déterminer quel montant vous êtes en mesure d’emprunter tout en préservant un niveau de vie confortable. Une fois ce point vérifié, vous pourrez rassurer le vendeur du bien immobilier quant à votre bonne capacité à obtenir le crédit.

Anticiper les frais de l’achat immobilier

Vous devez ensuite vous pencher sur les frais à prévoir. En effet, outre le montant du bien immobilier que vous envisagez d’acquérir, il vous faudra prévoir les frais de notaire, les frais d’agence (si vous passez par une agence immobilière), ainsi que les frais de courtage (dans le cas où vous recourez aux services d’un courtier en crédit immobilier). N’oubliez pas non plus les frais annexes : coût du crédit immobilier, frais de dossier de l’organisme bancaire, frais de garantie, taxes liées au logement, charges de propriété, frais de déménagement…

Guide du premier achat immobilier : connaître les différents types de crédits immobiliers

Notre guide du premier achat immobilier insiste bien sur le fait qu’un crédit immobilier se construit sur votre situation, votre niveau de revenus, vos charges, votre reste à vivre ainsi que le type de logement que vous envisagez acquérir.

Il existe 3 types de crédits immobiliers :

Le prêt à taux fixe
Le prêt à taux variable
Le prêt à taux mixte

Chacun de ces types de prêts présente ses particularités :

Durée
Taux
Apport
Mensualités
Taux d’endettement
Garanties
Assurance

Afin de bien prendre connaissance et comprendre le fonctionnement de ces différents types de crédits, vous pouvez faire appel à un courtier en crédit. Ce professionnel joue un rôle d’intermédiaire entre vous et les organismes bancaires afin que vous obteniez les meilleures conditions pour emprunter.

S’informer sur les aides accordées aux primo-accédants

Il existe différentes prêts d’aide et des avantages fiscaux proposées aux personnes souhaitant devenir propriétaires, cela permettant d’alléger le plan de financement :

Le prêt à taux zéro
Le prêt action logement
Le prêt à l’accession sociale
Le prêt conventionné

Anticiper certains éléments pour la mise en place du crédit

Une fois le bien immobilier trouvé, vous en êtes à l’étape du crédit. Vous devez anticiper en prenant en compte différents éléments avant de vous lancer dans la signature du contrat de prêt immobilier : modulation d’échéance, solutions en cas d’imprévus et incapacité à régler prêt, remboursement anticipé…

Guide du premier achat immobilier : constituer votre dossier de financement immobilier

Lorsque vous empruntez, vous devez respecter de nombreuses formalités, notamment au sujet de la préparation de votre dossier de financement.

Pensez à bien détailler votre projet
Soignez bien votre profil, en vous montrant transparent
Préparez votre dossier en vous assurant qu’il soit bien complet et contienne chacun des justificatifs demandés
Comparez les offres de crédit et anticipez les demandes de l’établissement prêteur

Bien choisir l’offre de crédit

L’élément de comparatif le plus connu est le taux d’intérêt des crédits immobiliers. Pourtant, il ne s’agit pas du seul chiffre à prendre en considération pour faire le meilleur choix quant à son offre de crédit. Il est en effet recommandé d’étudier surtout le coût total du crédit (incluant les intérêts, l’assurance, les frais de mise en place…), le TAEG, les conditions de l’offre de crédit…

Guide du premier achat immobilier : le courtier immobilier

En faisant appel à un courtier, vous gagnez un temps considérable.Grâce à sa très bonne connaissance du marché, de politique de financement et de pratiques tarifaires, le courtier se veut un réel allié pour obtenir le taux le plus attractif mais aussi réunir les meilleures conditions d’emprunt. Il vous accompagne tout au long du projet pour l’ensemble de vos démarches.

Passer par un courtier : le coût

Le courtier se positionne en intermédiaire entre vous et les organismes financiers. Pour se rémunérer, il applique généralement des frais de courtage fixés lors de la signature du mandat de recherche et pouvant variés selon la complexité du projet. Ses honoraires peuvent aussi être inclus dans votre plan de financement et réglés seulement lors du déblocage des fonds du crédit immobilier, cela vous assurant que le courtier s’emploiera à bien trouver pour vous la solution la plus intéressante.

Guide du premier achat immobilier : le compromis de vente

Le compromis de vente désigne un contrat qui lie l’acheteur au vendeur du bien immobilier. Il confirme que le vendeur souhaite vouloir vendre son bien immobilier et que l’acquéreur souhaite l’acheter. Il définit ainsi les conditions de l’achat/vente et garantit que la vente se réalisera, celui-ci scellant définitivement l’accord entre acheteur et vendeur (prix du bien, conditions générales et particulières de la vente, conditions suspensives, date butoir de signature de l’acte de vente).

La signature du compromis de vente doit se réaliser chez le notaire, dès lors que les deux parties en conviennent ainsi. Elle peut également s’effectuer « sous seing privé » auprès d’un agent immobilier, en agence. Notez que le notaire se charge de l’ensemble des formalités préalables à la signature.

Les conditions suspensives

Les conditions suspensives sont des clauses intégrées dans le compromis de vente afin de protéger l’acheteur et éviter toute impasse du fait d’une annulation de la vente, si un événement venait empêcher sa bonne réalisation. Dans le cas où ces conditions ne se réalisent pas, le compromis de vente est alors annulé et le dépôt de garantie est restitué, sans que l’acquéreur ne doive réparation au vendeur.

Les clauses suspensives sont les suivantes :

Obtention d’un crédit immobilier
Obtention d’un permis de construire
Réalisation d’une vente immobilière en cours sur laquelle l’acheteur compte pour financer l’achat du bien immobilier
Absence de préemption de la mairie ou d’une collectivité publique
Absence de préemption du locataire occupant le bien
Absence de servitude d’urbanisme ou d’utilité publique grevant le bien
Purge des hypothèques par le vendeur au moment de la vente

Quelle différence entre compromis de vente et promesse de vente ?

La promesse de vente est un contrat dans lequel le propriétaire du bien immobilier s’engage auprès de l’acheteur à lui vendre à un prix et sous un délai déterminés (généralement de 2 ou 3 mois). Ainsi, lors de cette période, le vendeur ne peut proposer le bien à un autre ni revenir sur la vente. En contrepartie, l’acheteur règle 10 % du prix de vente au vendeur. Dans le cas où il renoncerait ensuite à l’acheter, le vendeur garde cette indemnité à titre de dédommagement.

Concernant le compromis de vente, le vendeur et l’acquéreur s’engagent mutuellement à la conclusion de la vente. D’un point de vue juridique, il vaut vente. Et si l’un d’eux renonçait à cette vente, alors l’autre pourrait l’y contraindre en recourant à la justice et en exigeant des dommages et intérêts.

Le guide du premier achat immobilier (1 sur 5)

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *