La constitution d’un patrimoine à crédit, voilà là l’avantage offert par un investissement locatif via l’emprunt immobilier. Il s’agit d’une opération fort intéressante à long terme, encourageant chaque année un grand nombre de particuliers concrétiser leurs projets. Mais chaque investissement peut s’avérer différent d’un autre, sa rentabilité passant par la qualité du bien et sa valorisation (plus-value) en prévision d’une revente. Il est important de noter que l’investissement locatif est impacté par le coût de l’assurance de prêt immobilier. Il convient donc de bien prendre le temps de choisir le bon contrat.

Investissement locatif et placement financier

Il est fort probable que vous hésitiez entre un investissement locatif et un placement financier en vue d’une fructification de leur épargne ainsi que de bénéficier de plus de revenus. Il faut savoir qu’il existe des risques pour chaque opération. Toutefois un investissement locatif s’avérera plus avantageux car il peut se réaliser à crédit, en souscrivant un emprunt aux mensualités en partie ou intégralement remboursables grâce aux loyers perçus. Aussi, les lois Pinel et Denormandie, ainsi que l’amendement Censi-Bouvard permettent de profiter d’une déduction fiscale durant plusieurs années, avant la réalisation d’une plus-value à la revente en bénéficiant d’une augmentation de la valeur des biens immobiliers dans les grandes villes, comme par exemple + 60 % à Lyon en 10 ans. N’oublions pas non plus le niveau particulièrement bas des taux actuels (en moyenne, sous la barre des 1,35 %) rendant l’investissement locatif fort intéressant.

Choisir entre l’assurance de groupe ou la délégation d’assurance

Tout comme pour une acquisition immobilière classique, l’investisseur souscrivant un crédit est tenu de contracter également une assurance de prêt. Depuis 2010, les emprunteurs peuvent opter pour la délégation d’assurance, dans l’objectif de faire jouer la concurrence entre assurances. Rien n’oblige en effet ceux-ci à souscrire le contrat d’assurance de groupe de la banque prêteuse, qui mutualise les risques. Ce type de contrat est généralement moins avantageux que la délégation d’assurance, permettant de faire jouer la concurrence pour se voir proposer différentes propositions personnalisées, élaborées selon le profil de l’emprunteur.

Améliorer la rentabilité de son investissement locatif grâce à la délégation d’assurance

On estime la qualité d’un investissement sur son taux de rentabilité, dépendant des loyers mais aussi du coût global de l’investissement, qui comprend l’assurance de prêt immobilier. Déléguer son assurance emprunteur permet de bénéficier d’un examen précis du profil et de la situation de l’emprunteur, pour se voir alors proposer une couverture et un taux d’assurance de prêt qui soient les plus justes.

En prenant comme exemple un couple de 45 ans réalisant l’investissement locatif sous le régime Pinel, avec un prêt immobilier au capital de 120.000 €, l’économie pourrait être de plusieurs dizaines d’euros par mois grâce à la délégation d’assurance, en comparaison au tarif du contrat d’assurance groupe proposé par l’organisme prêteur. Cette économie représente une importante somme sur toute la durée de remboursement du crédit.

Investissement locatif : quel contrat d’assurance de prêt choisir ?

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *