Assurance de prêt : comment faire pour économiser des milliers d’euros ?

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 0.0/5 (0 votes cast)

A compter du 1er janvier 2018, tous les emprunteurs détenant un prêt immobilier auront la possibilité de procéder à la résiliation annuelle de leur assurance de crédit et d’opter alors pour un contrat concurrent au tarif moins élevé. Il s’agit d’une nouvelle liberté permettant d’économiser plusieurs milliers d’euros. Voici comment procéder.

Économiser sur votre assurance de prêt

Partons sur l’exemple suivant : un couple (35 et 40 ans) emprunte 260.000 euros. Ils remboursent aujourd’hui leur prêt immobilier depuis plus d’un an. L’établissement bancaire leur a accordé un taux très bas de 1,8 % sur 25 ans, mais s’est rattrapé sur l’assurance de prêt immobilier. En effet, chaque mois, ce couple doit régler la somme de 83 euros pour cette assurance, soit un montant total de 24.900 euros sur la durée globale du crédit.

Si, comme ce couple, vous ne pouvez plus bénéficier de la loi Hamon, permettant de résilier puis remplacer votre assurance emprunteur durant les 12 premiers mois, il vous faudra attendre la date anniversaire du contrat avant d’être en mesure de changer d’offre et payer ainsi moins cher, sous la condition que les garanties soient au moins équivalentes.

Mais, afin de gagner du temps, vous pourrez débuter la constitution de votre dossier 2 ou 3 mois avant la date anniversaire. Bien sûr, si votre crédit a été signé il y a moins de 12 mois, il vous est possible de résilier votre contrat dès maintenant. Voici la marche à suivre.

1 – Comparer les offres d’assurances en ligne

Tout d’abord, il est judicieux d’effectuer un comparatif des offres d’assurances à l’aide d’un comparateur en ligne, comme celui proposé sur notre site internet. En procédant de la sorte, le couple pris comme exemple a pu trouver une proposition bien plus attractive : seulement 45 euros par mois. Cela lui permet d’économiser plus de 11.000 euros sur les 25 ans de remboursement.

Après avoir sélectionné une offre adaptée à la demande des emprunteurs, le comparateur propose gratuitement et sans engagement l’ouverture d’un dossier en ligne. Il est ainsi nécessaire de communiquer certaines informations auprès du nouvel assureur (profession, âge, habitudes de vie, état de santé…), avant de recevoir un devis assorti des conditions générales du contrat.

2 – Informer sa banque

Il est ensuite nécessaire de prendre contact avec votre banquier afin de l’informer de votre souhait de mise en place d’une délégation d’assurance, en lui présentant le devis et les conditions générales. Si la nouvelle assurance présente un niveau de garanties équivalent à celui de la banque, il est tenu d’accepter votre demande. Bien souvent, les banques peuvent amplement laisser passer le temps avant de vous délivrer une réponse, ce qui constitue un gêne.

« Quand j’ai réalisé ma demande de résiliation d’assurance de prêt immobilier, mon banquier m’a demandé de lui envoyer mon contrat d’assurance initial, alors que ma banque le possède déjà. » déclare Bertrand, agacé, attendant de plus le retour de son conseiller depuis 4 mois maintenant.

« J’ai également dû lui envoyer mon nouveau contrat pour qu’elle puisse vérifier si les garanties sont bien équivalentes », indique ce trentenaire résidant à Toulon. Celui-ci devrait parvenir à tout de même économiser plus de 6.000 euros sur la durée restante de son prêt immobilier (8 ans).

Notre conseil : n’attendez pas la validation de la banque (celle-ci pouvant prendre plusieurs semaines pour répondre) pour adhérer à une délégation d’assurance de prêt. En effet, en cas de refus de la part de la banque, vous pourrez très bien annuler votre adhésion, et sans aucun frais.

3 – Adhérer à l’assurance de prêt choisie

Si la banque valide votre délégation d’assurance, le processus d’adhésion du nouveau contrat peut alors être lancé. Certains assureurs proposent de réaliser cette démarche en ligne (signature des documents administratifs, questionnaire de santé, téléchargement du contrat d’assurance). Il faut noter qu’il n’est généralement pas nécessaire de compléter le questionnaire de santé si le montant du crédit immobilier est inférieur à 400.000 euros. L’assureur examine ensuite votre dossier et, une fois acceptation, vous transmet une attestation d’assurance de prêt.

Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il est important de ne rien oublier ni mentir sur votre état quand vous répondez au questionnaire de santé.

4 – Envoyer l’attestation d’assurance à votre banquier

La dernière étape consiste à envoyer cette attestation à votre banquier afin qu’il l’intègre dans l’offre de crédit. Et l’adhésion est ensuite terminée. Il faut compter en moyenne un mois et demi pour changer d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>