Lorsqu’il ne correspond pas aux critères d’assurabilité standard des contrats d’assurance des assureurs, il peut être proposé à l’emprunteur de souscrire une assurance credit immobilier qui garantit les risques aggravés. Les emprunteurs qui exercent certaines activités professionnelles à risque telles que le métier de policier, pompier, marin, prêcheur ou encore militaire présentent un risque plus élevé que la moyenne des emprunteurs. C’est également le cas pour les personnes qui présentent un état de santé aggravé (cancer, surpoids, diabète…) ou pratiquent un sport ou un loisir à risque (parapente, alpinisme, jet-ski…). Si certains assureurs refusent d’assurer un emprunteur qui présente un risque aggravé, d’autres se sont quant à eux spécialisés dans ce secteur de l’assurance crédit immobilier.assurance-pret-risque-aggrave

L’assurance de prêt avec risques aggravés

Le risque aggravé de métier

Certaines personnes appartiennent à des catégories de métiers considérées par les compagnies d’assurance comme ayant un taux de risque plus élevé que la moyenne des assurés. En recherche d’assurance crédit immobilier pour garantir leur prêt immobilier, ces personnes aux profils considérés « à risques » ont cependant la possibilité de souscrire un contrat d’assurance pret avec risque aggravé de métier. Ce type d’assurance implique un surcoût évalué par chaque compagnie d’assurance en fonction du niveau de risque de la profession. On retrouve notamment parmi ces métiers considérés à risque : les policiers, militaires, pompiers, artificiers, démineurs fabricants d’armes, plongeurs, pilotes d’avion, chirurgiens…

Le risque aggravé sportif

Tout comme certains métiers sont jugés à risque par les assureurs, certains sports et loisirs, qu’ils soient pratiqués en amateur ou professionnel, nécessitent la souscription d’une assurance crédit immobilier avec risque aggravé : sports nautiques, parapente, équitation, alpinisme, plongée sous-marine…

Le risque aggravé de santé

Certains critères de santé comme l’âge de l’emprunteur conditionnent également la souscription d’une assurance emprunteur immobilier. On parle de risques aggravés de santé pour les maladies graves mais aussi pour d’autres affections telles que l’obésité, la cholestérolémie ou encore le diabète.

Cas de refus d’assurance crédit immobilier et convention AERAS

Selon la situation de l’emprunteur et le niveau de risque qu’il représente, l’établissement bancaire peut refuser de garantir le crédit et donc d’accorder ce prêt. Il existe toutefois une solution alternative : la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Suite à un refus d’assurance emprunteur immobilier, elle permet un transfert automatique du dossier à un 2ème niveau d’examen. S’il y encore un refus, le dossier est réexaminé à un 3ème niveau afin de trouver une solution.

Comment fonctionne une assurance avec risque aggravé ?

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *