Astuces pour la souscription d’un prêt immobilier

Pret immobilier : ce que vous devez savoir

Pret immobilier - En fonction de leurs revenus, il n’est pas à la portée de la plupart des ménages de pouvoir accéder à l’acquisition d’un bien immobilier. Voila donc pourquoi il existe la possibilité de souscrire un prêt immobilier pour financer l’achat d’un logement. Accordé par un organisme de crédit, le credit immobilier a pour rôle de financer l’acquisition d’un bien immobilier.

Souscrire à un pret immobilier

Lorsqu’on souscrit un pret immobilier, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Parmi ces paramètres, il est tout d’abord nécessaire de s’intéresser au taux et à la durée du prêt. En effet, il vous appartient de décider de la durée de remboursement qui vous convient le mieux en fonction des mensualités qu’il vous sera possible de verser. N’oubliez pas que plus la durée est longue, plus les intérêts seront élevés.

Garanties exigées pour un prêt immobilier

Il est à noter aussi que votre banquier pourra exiger certaines garanties en fonction des risques que vous représentez. Quelque soit le type de prêt immobilier choisi, il vous faudra fournir un apport personnel d’un montant généralement équivalant à 10% du montant de l’acquisition. Le prêt immobilier comprend plusieurs types d’offres qui sont le prêt épargne logement, le prêt à taux zéro, le prêt 1% employeur, le prêt conventionné, ou encore le prêt Paris logement.

Simulation en ligne pret immobilier

Il est donc judicieux de bien étudier ce que chaque type de pret immobilier peut vous apporter en fonction de votre situation. Dans le but d’obtenir toutes les informations détaillées relatives à chaque type de prêt immobilier, vous pouvez consultez les articles du site internet ou le blog assurance de pret pas cher.

Pret immobilier : tout ce que vous pouvez négocier

Outre la négociation du taux du pret immobilier, il existe bien d'autres postes sur lesquels il est possible de négocier, ce qui vous ouvre donc l'éventualité de faire encore plus baisser la facture !

L'assurance de prêt

L'assurance de prêt constitue en général le premier poste de dépense d'un crédit immobilier, avant donc les intérêts... Il est ainsi fort recommandé de faire jouer la concurrence entre le contrat d'assurance groupe proposé par le prêteur et les offres accessibles sur le marché. Le plus souvent, les emprunteurs peuvent en effet réaliser des économies en déléguant leur assurance. Certains parviennent à économiser plus de 15.000 euros sur la durée totale du crédit. Sachez qu'un couple de trentenaires en bonne santé peut économiser jusqu'à 22.000 € !

La délégation d'assurance consiste à choisir un contrat externe au prêteur, que cela soit à la souscription du crédit immobilier (loi Lagarde) où à tout moment durant la période de remboursement du prêt en résiliant l'offre en cours.

Les frais de dossier

Les frais de dossier font partie des frais généralement négociables lors de la rédaction du contrat. La plupart des banques facturent ces frais pour se rémunérer suite à la constitution du dossier et du temps passé par leurs conseillers pour étudier un dossier de demande de prêt, tout comme effectuer son suivi pendant 20 ou 25 ans. Les frais de dossier font l'objet d'une facturation en pourcentage du capital emprunté (1% en moyenne) ou avec un montant forfaitaire. Un prêt de 200.000 euros vous coûterait donc par exemple 2.000 euros.

Ces tarifs sont obligatoirement affichés sur la grille tarifaire publique de la banque. Mais l'établissement bancaire peut très bien décider de faire un geste en abaissant voire annulant ce montant dans les conditions particulières du contrat. Un courtier connaissant bien les habitudes des banques peut vous être d'une grande utilité pour négocier la réduction ou annulation de ces frais pour vous.

Les frais de remboursement anticipé

Un prêt immobilier que vous remboursez plus tôt que prévu peut vous coûter cher en raison de l'application d'indemnités. Selon les banques, celles-ci peuvent correspondre à 6 mois d'intérêts ou à 3 % du capital restant dû. Il est possible de demander leur suppression après 5 ans de crédit ou une application des pénalités uniquement en cas de rachat par un organisme concurrent. 

Le tarif de la carte bancaire

Sachez que lorsqu'un client souscrit un prêt immobilier, dans la majorité des cas, la banque lui fait aussi ouvrir un compte courant avec la carte bancaire y étant associée pour y placer l'épargne constituée par l'emprunteur. Celle-ci se veut essentielle pour les banques car elle permet de couvrir les risques consentis quand elle prête de l'argent à un ménage ou une entreprise.

Si vous acceptez de migrer votre épargne, alors vous avez tout intérêt à négocier une réduction des tarifs des produits tels que la carte bancaire ou une assurance habitation. Vous pouvez espérer les faire baisser d'au moins 50 % la première année. Notez qu'une carte Visa ou Mastercard peut être facturée en moyenne 45 euros par an dans une banque classique, contre 120 euros en moyenne pour une Visa Premier ou une Mastercard Gold. Le tarif d'une assurance habitation proposée lors de la souscription du prêt pourra lui aussi être négocié par un courtier.

Les reports ou modulations des mensualités

Cette option est prévue pour les locataires craignant la charge que peut représenter un prêt  immobilier. Elle permet de les rassurer. Les contrats comprennent ainsi le plus souvent des clauses qui permettent une modulation ou un report des mensualités en cas de difficultés financières, comme par exemple une perte soudaine de revenus. Il s'agit d'une modularité pouvant s'effectuer à la hausse ou à la baisse, et est le plus souvent fixée à 20 %.

Un report des mensualités n'est pas possible dans ces certains contrats car n'acceptant aucune souplesse dans le remboursement du prêt. Vous devez donc vous montrer convaincant avec votre banquier quant à l'utilité de ce dispositif vous concernant. Cette opération à toutefois un coût : un report partiel (règlement des intérêts uniquement pendant la période) ou un report total (différé du remboursement du capital et des intérêts) viennent augmenter le coût du contrat de pret immobilier. De nouveaux intérêts sont générés (des intérêts sur les intérêts). Il est donc préférable de privilégier les modulations des mensualités plutôt que leur report car celles-ci sont moins coûteuses.

La franchise de remboursement

Il ne faut enfin pas hésiter à inscrire dans votre contrat de pret immobilier une franchise. Cette opération consiste à différer le début du remboursement du crédit pour éviter de régler en même temps un éventuel loyer et un prêt par-dessus. La franchise de remboursement se veut utile pour un bien neuf en état futur d'achèvement ou un bien ancien qui nécessite d'importants travaux de rénovation. Un investisseur peut également y recourir en cas de besoin de temps supplémentaire pour trouver un locataire. Cette opération peut être fort utile mais à aussi un coût. Comme un report des mensualités, une franchise partielle ou totale génère également de nouveaux intérêts sur les intérêts.

Il existe des possibilités de réduire le coût de votre pret immobilier en négociant certains frais. Découvrez tout de suite lesquels

Vous souhaitez réduire le coût de votre assurance emprunteur ?

ADPPC.fr, Courtier agréé par les organismes

Avant de déclencher le financement de votre projet, assurez-vous de choisir une assurance de pret pas chere pour économiser car les lois Lagarde et Murcef vous offrent cette possibilité.

Generic placeholder image
Generic placeholder image
Generic placeholder image
adppc.FR
Courtier assurance prêt

N°ORIAS 07 003 448

Nos produits
Assurance de prêt
Assurance Perte d'emploi
Crédit Immobilier
Rachat de prêt
Liens utiles
Lexique assurance de prêt
Les organismes de crédit
Dispositif Legislatif
Garanties Emprunteur
Suivez Nous !
Copyright 2022 | Courtier As Du Grand Lyon © ADPPC Assurance De Prêt Pas Cher - Tous droits réservés | Mentions légales - politique de confidentialité