Immobilier : comment faire baisser le coût de son achat immobilier ?

VN:F [1.9.22_1171]
Vote: 4.0/5 (1 vote cast)

Un propriétaire qui vend son logement ajoute généralement une dimension d’ordre affectif au bien immobilier qu’il a occupé : il a ainsi tendance à surévaluer le prix du bien qu’il met en vente. Il vous appartient de tenter une négociation au tarif le plus juste.

Les éléments pris en compte dans le prix d’achat d’un bien immobilier

Afin de déterminer son prix de vente, le vendeur prend en considération différents facteurs :

  • Le prix au mètre carré et la surface du bien
  • L’emplacement (le quartier) : proximité des commerces, des transports, des écoles…
  • L’orientation du logement et son exposition
  • La qualité de l’architecture du bien et son standing
  • S’il s’agit d’un appartement : l’état des parties communes, s’il y a ou non un ascenseur, un balcon, un parking, une cave…
  • Et encore bien d’autres facteurs

Tentez la négociation

immobilier-creditUn prix trop élevé par rapport au marché

Il vous faut consulter les études qui sont faites par l’ADIL (Agence d’Information sur le Logement), les notaires et les Observatoires de l’Habitat. Vous devez prendre contact avec un maximum d’agences immobilières et également penser à prendre connaissance des annonces des sites de petites annonces qui présentent des biens immobiliers similaires. Cela vous permettra de disposer de points de comparaison étant indispensables à une négociation effectuée avec efficacité.

L’estimation des travaux

Dans le cas où des travaux importants doivent être réalisés, demandez à ce que leur montant soit retiré du prix de vente.

Une mise en valeur discutable

Les décorations, la présence d’une cuisine équipée, la réfection à neuf des peintures… constituent des atouts pour le vendeur. Et il est possible que ces éléments aient été surévalués par celui-ci.

Les éléments dévalorisants

Il vous faut vous renseigner à la mairie sur les futurs projets tels que par exemple la construction prochaine d’une voie ferrée.

Aucune baisse de tarif mais…

Si vous ne parvenez pas à obtenir une réduction du prix du logement, vous pouvez cependant tenter d’obtenir du vendeur qu’il vous laisse certains équipements : cuisine, alarme…

Négociez les dépenses annexes

Vous pouvez tenter une négociation sur d’autres postes de dépense, comme le taux du prêt immobilier avec l’établissement prêteur ou le montant des travaux avec les entrepreneurs.

Ce qui n’est pas négociable

Des arguments indiscutables

Le fait qu’il n’y ait pas de vis-à-vis, que le logement soit bien orienté, qu’il soit en très bon état sont autant d’éléments jouant indéniablement en faveur du vendeur et d’un prix de vente élevé.

Les frais et taxes liés à l’acquisition

Le prix de la maison ou de l’appartement ne se résume pas seulement au prix d’achat. Il inclut également différents frais annexes exigés par l’État, les frais de notaire (émoluments), les frais de professionnels… Les charges de copropriété ne peuvent pas non plus être négociées.

La négociation du prix d’achat

Appuyez sur les inconvénients

N’hésitez pas à appuyer sur tous les inconvénients que le logement présente. Cela vous permet de disposer d’arguments pour parvenir à faire baisser le prix.

Ne soyez pas pressé

Mettez en avant d’autres logements que vous pouvez avoir en vue : le vendeur craindra ainsi de perdre un acheteur et fera alors peut-être un geste. Vous devez surveiller les petites annonces : certains biens peuvent être proposés à la vente puis, faute d’acheteurs, retirés pour finalement réapparaître avec un prix plus bas.

Profitez de l’empressement du vendeur

Le vendeur se montre très pressé pour vendre le bien ? Vous avez donc là une opportunité d’obtenir une proposition de prix revu à la baisse.

Vous n’êtes pas satisfait du prix que vous obtenez ?

Si malgré la négociation, le prix de vente vous apparaît encore trop élevé, vous ne devez pas hésiter à prendre contact avec un expert immobilier. Si cela nécessite des frais supplémentaires, cela vous permettra toutefois d’éviter de payer trop cher votre futur logement.

Immobilier : comment faire baisser le coût de son achat immobilier ?, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>