Vous souhaitez recourir au financement de l’achat d’un bien immobilier ? Pensez à la délégation d’assurance, qui consiste en la souscription d’une assurance de prêt en dehors de votre banque. Cette solution peut vous permettre de réduire son coût par rapport à l’offre du prêteur, ou encore de bénéficier de meilleures garanties. Voici comment bien procéder pour déléguer votre assurance.

3 étapes à suivre pour déléguer votre assurance

1 – Réalisez un comparatif des assurances de prêt sur internet

Afin de bien choisir la formule de couverture la plus adaptée à votre situation, il vous est possible d’utiliser des comparateurs en ligne d’assurance crédit, ou bien de faire directement appel aux services d’un courtier spécialisé en assurances de prêt.

Pensez à opter pour un contrat vous protégeant efficacement, en vérifiant bien les conditions des garanties (décès, invalidité, incapacité temporaire totale de travail, invalidité permanente totale ou partielle) et leur étendue.

Pour que la banque accepte la mise en place de votre contrat en délégation d’assurance, vous devez bien prendre le soin de vérifier qu’il présente au minimum des garanties équivalentes à l’offre initialement proposée par celle-ci. Une fois votre contrat d’assurance individuelle choisi, imprimez sa notice ainsi que la fiche standardisée d’information l’accompagnant.

2 – Essayez de négocier avec votre banquier

Dès lors que vous avez choisi votre assurance de prêt, Prenez rendez-vous avec votre banquier pour essayer de négocier le taux de votre crédit immobilier. Il vous remettra une simulation de prêt immobilier, indiquant notamment le coût de l’assurance de prêt proposée. Il est aussi tenu de vous délivrer une fiche d’information standardisée, accompagnée de la notice de l’assurance. Cette fiche standardisée vous offre la possibilité de prendre connaissance du détail des garanties exigées par la banque pour assurer votre crédit.

Dès lors que votre conseiller bancaire édite votre offre de crédit et vous la remet, sachez qu’il n’est plus en droit de modifier le taux proposé, ni le niveau de garantie exigé. Présentez-lui alors la solution d’assurance que vous souhaitez mettre en place, en remplacement de l’offre qu’il vous propose. Il devra alors vérifier que les garanties soient bien équivalentes et se prononcer dans les 10 jours ouvrés. En cas de refus, il doit obligatoirement vous le motiver par écrit.

Bon à savoir : si vous n’êtes pas parvenu à déléguer votre assurance de prêt, et que vous avez donc souscrit l’offre d’assurance de la banque, vous disposez toutefois d’un délai de 12 mois, à compter de la signature de l’offre de prêt, pour trouver un autre contrat aux garanties au moins équivalentes.

Délégation d’assurance : comment bien procéder ?

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *