Faisons le bilan sur la loi Hamon relative à l’assurance emprunteur. Les professionnels du domaine n’ont constaté qu’une légère proportion d’emprunteurs qui ont procédé à une résiliation et remplacement de leur contrat d’assurance de prêt.

Seuls 8 % des emprunteurs ont remplacé leur assurance

La réforme sur l’assurance emprunteur est venue renforcer la libéralisation du marché en offrant aux français la possibilité de choisir une formule moins chère, lorsqu’ils le souhaitent, à compter de la 2ème année de souscription du contrat. Cette nouvelle réglementation concerne plusieurs secteurs : l’auto, l’habitat mais également le crédit. S’il était attendu une révolution en la matière, c’est la déception pour les compagnies d’assurance et les sociétés de courtage en prêt immobilier, estimant à 8% seulement la part de ménages qui ont procédé à une résiliation de leur assurance automobile ou assurance habitation multirisque. Cet échec peut s’expliquer par un réel manque d’information du consommateur français. En effet, la plupart d’entre eux n’ont pas connaissance de cette possibilité, et les personnes en ayant eu vent ne saisissent pas réellement tout l’avantage qu’ils ont à comparer différentes offres : une couverture plus adaptée à leur profil ainsi de potentielles économies pouvant s’avérer substantielles.

L’importance du rôle d’information et de conseil des professionnels

Le rôle d’information et de conseils des sociétés de courtage immobilier indépendantes est primordiale afin que les consommateurs français connaissent leurs droits. Permis par la loi Hamon, le fait de mettre en concurrence les acteurs du marché a pour objectif principal de redonner du pouvoir d’achat aux ménages.

Étant de plus en plus contactés par les particuliers pour qu’une négociation des meilleures conditions de financement soit réalisée. Les courtiers sont des professionnels devant proposer à leurs clients un réel accompagnement dans l’objectif d’alléger le coût global du prêt, tout en bénéficiant d’une bonne couverture.

Comme l’assurance automobile et l’assurance multirisque habitation, L’assurance pret immobilier ne connaît que peu de changements 1 an après l’entrée en application de la loi Hamon. Cependant, le fait que les rachats de crédit immobilier se soient multipliés vient favoriser le changement de contrat d’assurance emprunteur. Il faut donc espérer que les spécialistes du secteur sensibilisent mieux le public avec le temps afin de permettre à cette nouvelle mesure d’avoir un impact réel.

La possibilité de changer d’assurance encore peu connue des français

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *