Surprime assurance pret immobilier : la région Île-de-France annonce la prise en charge des surprimes

En île-de-France, tout emprunteur qui présente des risques aggravés de santé bénéficiera d’une aide de la région pour emprunter et devenir propriétaire en 2020. Il s’agit en effet d’une nouvelle mesure prévoyant la prise en charge de la surprime assurance prêt.

Région parisienne : une région qui coûte cher

L’acquisition d’un logement en région Île-de-France coûte relativement cher, bien plus que dans les autres régions de France.En moyenne, le coût au mètre carré est de plus de 6.500 € pour un appartement et d’environ 3.400 € pour une maison. Et dès qu’il s’agit de la capitale, les chiffres grimpent en flèche : comptez en moyenne 10.000 € le m2. Et prévoyez près de 7.000 € le m2 pour les Hauts-de-Seine. Si les financements bénéficient tout de même des taux encore bas du crédit immobilier, la note vient s’alourdir pour un emprunteur qui présente des risques aggravés de santé, du fait de l’application d’une surprime assurance pret, même si la convention Aeras leur garantit l’accès à l’emprunt immobilier.

Surprime assurance pret : création d’un fonds de 3,7 millions d’euros

C’est dans ce contexte que la région Île-de-France s’est engagée au soutien des personnes souffrant ou ayant souffert de problèmes de santé souhaitant acquérir un bien immobilier à Paris ou dans les départements limitrophes. Il a ainsi été annoncé par sa présidente, Valérie Pécresse, qu’un fonds de 3,7 millions d’euros serait créé dans l’objectif de prendre en charge la surprime assurance pret de 1.000 contrats chaque année et « garantir les défaillances sur 20 ans ». Ce dispositif d’aide concerne les primo-accédants et vient s’aligner sur le plafond de la convention Aeras qui est de 320.000 € maximum.

Le parcours difficile des personnes présentant des risques aggravés de santé

Les critères des compagnies d’assurances ne permettent pas de prise de risque avec les personnes avec problème de santé aggravé, même pour celles ayant guéri. En effet, pour une personne ayant été atteinte d’un cancer, il est nécessaire de patienter 10 ans après la fin des soins pour pouvoir profiter du « droit à l’oubli ». Les problèmes de santé chroniques, les pathologies de longue durée, les affections spécifiques ainsi que les antécédents médicaux et chirurgicaux font partie de la liste des risques aggravés de santé, incitant alors les assureurs à ajouter des exclusions, limitations de garanties et surprime assurance pret.

Grâce au dispositif d’aide de la région Île-de-France, toutes ces personnes pourront enfin accéder à la propriété sans devoir payer le prix fort leur assurance emprunteur, dont le poids s’est alourdi dans le financement en raison de la baisse des taux de prêt immobilier.

Surprime assurance pret immobilier : la région Île-de-France annonce la prise en charge des surprimes

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *