Axa Prévention a récemment publié son dernier baromètre. Et on peut constater dans celui-ci que, en seulement un an, le comportement des conducteurs français s’est dégradé. Fort heureusement, tous les français au volant ne sont pas concernés.

Il y a-t-il encore de bons conducteurs ?

Le 11ème baromètre Axa Prévention nous fait nous interroger sur l’existence des bons conducteurs. Où sont-il passés ? En seulement 1 an, le pourcentage de bons conducteurs est passé de 51 à 48 %.

axa preventionOn peut constater une dégradation de conduite à tout niveau :

Utilisation de téléphone portable au volant : taux passé de 34 à 38 %
Envoi et consultation sms au volant : 23 %
Utilisation d’une application GPS sur téléphone au volant : 27 %
Alcoolémie au volant : 6 % des conducteurs français prennent le volant après avoir consommé 4 ou 5 verres, un taux en hausse. Et 26 % prennent le volant après 2 verres.
Conduite en état de fatigue : taux passé de 47 à 50 %

Et les bons comportements dans tout ça ?

Le baromètre Axa Prévention montre une amélioration de la conduite des jeunes de 18/25 ans. Et ils sont de moins en moins nombreux à utiliser leur téléphone portable au volant : le taux est passé de 57 à 42 %.

Autre point positif, les automobilistes français lèvent plus le pied en zone urbaine. En effet, si la vitesse est limitée à 50 km/h, le taux de conducteurs roulant à 65 km/h est passé de 46 à 44 %.

Il semble enfin que les passagers, accompagnant le conducteur, apportent une amélioration dans la qualité de conduite de ce dernier. Les conducteurs se montrent en effet plus prudents lorsqu’ils ne sont pas seuls. Le covoiturage devrait donc contribuer à l’amélioration de la sécurité routière. Consultez la fiche Axa Assurance.

Axa prévention : dégradation de la conduite des français

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *