Si l’on constate certaines remontées de taux d’emprunts immobiliers, globalement, ils se veulent toutefois assez stables, à des niveaux encore particulièrement attractifs. La conjoncture est donc idéale pour renégocier votre crédit immobilier. Mais également votre assurance emprunteur !

Conjoncture actuelle du prêt favorable

Si certains organismes financiers ont débuté une remontée de leurs barèmes, le mois de mai a marqué une diminution importante sur tous les marchés. Selon le Crédit Logement, les taux ont en moyenne atteint 2,06 % pour de l’achat immobilier dans le neuf et 1,99 % pour l’accession à la propriété dans l’ancien. La conjoncture actuelle du prêt se veut donc favorable aux particuliers, bien que l’on puisse constater une stabilisation du marché, précédant très certainement une remontée progressive des taux d’emprunt.

rachat creditIl est donc actuellement propice aux emprunteurs de renégocier leur crédit immobilier. Que cela soit pour profiter d’un taux plus avantageux comme d’une assurance emprunteur moins chère. Et pour celle-ci, cette opération de changement de contrat se veut particulièrement intéressante : réaliser une renégociation de l’assurance de prêt, qui le plus souvent avait été souscrite auprès de la banque prêteuse, et n’avait donc pas été choisie par l’emprunteur, peut permettre une économie pouvant atteindre jusqu’à 15 % du coût total du prêt immobilier. Alors, il ne faut pas s’en priver !

Dispositif Loi Hamon

La loi Hamon offre la possibilité aux emprunteurs ayant souscrit un crédit immobilier de disposer d’un délai de 1é mois, à compter de la signature du crédit, pour effectuer une renégociation du coût de leur assurance de prêt en recourant à une compagnie d’assurance indépendante dans le cas où les conditions qu’elle propose sont plus avantageuses que celles du contrat d’assurance de groupe bancaire.

Aussi, il faut savoir que, depuis le 1er mai, toute banque refusant une délégation d’assurance est obligatoirement tenue de motiver le refus par écrit en se basant sur une liste de 18 critères. La notion d’équivalence de garantie a en effet fait l’objet d’un encadrement afin de donner le moyen aux emprunteurs de sélectionner par eux-mêmes leur compagnie d’assurance tout en respectant les exigences de garanties des établissements bancaires.

Une renégociation de crédit en prévision ? Pensez à revoir aussi votre assurance de prêt !

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *