Chaque année, la fraude à l’assurance coûte plusieurs centaines de millions d’euros. Ce sont ainsi des milliers d’euros qui partent au fraudeurs aux assureurs si on se penche sur l’assurance maladie et l’assurance chômage.

fraude assuranceLa fraude à l’assurance maladie

Pour l’année 2012, le coût de la fraude à l’assurance maladie ayant été à l’origine des particuliers se chiffre à plus de 15 millions d’euros. Les individus malintentionnés utilisent diverses techniques frauduleuses. Certaines personnes touchent une indemnité journalière alors qu’elles exercent une activité rémunératrice. Il peut être également question d’une fausse déclaration sur le nombre de personnes composant le ménage. Cette déclaration erronée peut de plus être accompagnée d’une fausse déclaration portant sur les revenus du foyer afin de bénéficier de la CMU. D’autres fraudeurs préfèrent cibler la fraude la carte vitale. Enfin, certains font dans la falsification d’arrêt de travail dans le but de percevoir des indemnités et d’autres sont dans le mensonge pour toucher une pension d’invalidité.

Les fraudeurs à l’assurance chômage

Le fraudeur est aussi actif auprès du Pôle emploi. Si on regarde encore de près les cas de fraude pour l’année 2012, la fraude a été estimée à environ quarante millions d’euros contre seulement 32,5 millions d’euros en 2011, ce qui peut représenter une augmentation de plus de 20 %. Si ce chiffre semble élevé, il constitue 0,1 % du montant total de l’allocation attribuée aux ayant droit. Face aux différents cas de fraude constatés, l’État français à l’intention de prendre plusieurs mesures pour faire face à ce phénomène.

Fraude à l’assurance : les cas les plus courants

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *