Il peut arriver que vous vous retrouviez en conflit avec votre assureur. Voici les recours qui se présentent à vous afin de trouver une solution commune et essayer de rétablir la bonne entente entre vous.

Bien vérifier les termes généraux du contrat

Un sinistre se déclare, mais votre assureur n’accepte pas de vous couvrir ? Ou encore, il vous indemnise, mais vous trouvez cette prise en charge dérisoire face à l’ampleur du sinistre en question ?

Tout d’abord, prenez le temps de bien relire votre contrat d’assurance. Il est en effet bon de savoir que votre assureur ne couvrira pas forcément tous les dommages : il existe des exclusions de garantie. Donc, vérifiez bien dans votre contrat quels dommages sont couverts et lesquels ne le sont pas. Ensuite, vérifiez l’ensemble des conditions requises pour percevoir une indemnisation.

Sachez que vous disposez de 5 jours pour réaliser la bonne déclaration d’un sinistre « classique », de jours pour un vol et de 10 jours pour une catastrophe naturelle. En cas de non respect de ces délais, l’assureur peut invoquer la « déchéance » de la garantie, et alors refuser de vous indemniser.

Privilégier une solution amiable

Une fois avoir bien vérifié le contenu de votre contrat, si vous estimez que votre assureur ne respecte pas son engagement, vous pouvez informer le service de réclamation de la compagnie d’assurance, qui est en charge de trouver une solution pour tout cas de litige avec un client mécontent. Ses coordonnées sont inscrites dans les conditions générales de votre contrat d’assurance. Si cette démarche n’aboutit pas, il est recommandé de saisir le médiateur de l’assurance, en vous assurant auparavant que votre assureur adhère à la Charte de la Médiation de la Fédération Française. Recourir à la justice ne doit être envisagé qu’en dernier ressort.

Assurance : que faire en cas de litige avec votre assureur ?

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *