Les négociations entre CNP Assurances et la Banque Postale ont bien progressé et devraient s’achever avant la fin de l’année. La compagnie d’assurance continue à clarifier ses activités sur le marché français.

Clarification des activités de CNP Assurances sur le marché français

En début d’année 2015, la compagnie d’assurance a signé avec le groupe BPCE un nouveau partenariat relatif à la distribution de ses offres d’assurance. Frédéric Lavenir, le directeur général de CNP Assurances, a apporté sa confirmation au sujet d’une très possible signature devant avoir lieu avant fin 2015. Il se montre « extrêmement confiant ».

www.cnp.fr Les plus grandes lignes de l’accord auraient été finalisées et concerneraient la mise au point des détails du partenariat à venir. Selon les infos commençant à circuler, le nouvel accord devrait être conclu pour une durée de 10 années, une preuve du désir commun d’une collaboration sur le long terme.

Les commissions que CNP Assurances verse au groupe BPCE ne devraient pas vraiment connaître de mouvement dans l’activité de distribution de la partie épargne. En contrepartie, le partenariat s’étendrait aux contrats d’assurance vie haut de gamme, ce qui devrait obliger CNP Assurances à procéder à une révision de l’accord auparavant conclu avec Allianz afin de concilier les deux partenariats.

Réintégration de l’assurance emprunteur par CNP Assurances

Dans les négociations qui sont actuellement en cours, la plus importante partie porte sur l’activité de prévoyance, dont la gestion était jusque là effectuée par LBP Prévoyance, une entreprise commune à La Banque Postale et CNP Assurances. On sait aujourd’hui que les deux partenaires se répartiront les activités : CNP Assurance doit récupérer la gestion totale de l’assurance emprunteur, et la Banque Postale doit reprendre le secteur de la santé, en conformité avec sa stratégie de développement.

Rappelons que CNP Assurances compte pour actionnaires la Caisse de Dépôts, La Banque Postale et le groupe BPCE. En renouvelant leur accord d’actionnaires jusqu’en 2017, ces deux entités peuvent prendre le temps de réfléchir sur l’utilité de rester au capital de la compagnie d’assurance.

Au sujet des chiffres, CNP Assurances a connu un résultat net de 615 millions d’euros au 2ème semestre, une augmentation de 2,4 %, et un chiffre d’affaires en hausse de 2,9 % à 16,23 milliards d’euros. Enfin, il y a aussi une importante avancée en Amérique Latine avec une hausse de l’activité de 27,8 %. Des chiffres confirmant la bonne santé de l’assureur.

Prévision d’un nouveau partenariat entre CNP Assurances et la Banque Postale

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *