En Chine, la majorité des acheteurs auto (80%) payent au comptant pour devenir propriétaire d’un véhicule. Le prêt auto évolue tout de même avec les constructeurs étrangers qui souhaitent bien évidemment inverser la tendance.

Evolution de la Chine

Cette semaine, au salon de Shanghai, les constructeurs auto ont évoqué avec le sourire cette époque non lointaine, il y a environ 12 ans, où l’acheteur chinois apportait une liasse de billets au concessionnaire auto.

chinois-credit-autoSi la carte bancaire a remplacé l’argent liquide, le paiement comptant se veut encore pourtant très majoritaire. Il s’agit en effet d’une habitude due à la culture des citoyens chinois, s’effritant cependant peu à peu sur le 1er marché de l’auto au monde. Pour l’année 2014, près de 20 % des acheteurs auto ont souscrit un credit, contre 17 % en 2013 et moins de 10 % en 2010.

En France ainsi qu’aux États-Unis, 70 % des acquisitions d’automobiles neuves se font à crédit.

Credit Auto en Chine

Pour certains modèles, de grandes marques telles que Volvo ou Cadillac proposent des prêts à taux zéro. Il est alors très aisé pour les chinois de pouvoir souscrire un prêt. Certains concessionnaires chinois proposent depuis peu un paiement comptant de 30 % et un crédit d’une durée 12, 24 ou 36 mois avec un taux bien souvent très bas. Les acheteurs les plus jeunes peuvent donc être séduits. On constate d’ailleurs que les 25/32 ans recourent plus au prêt que les plus âgés.

Pour stimuler la vente auto, la banque centrale chinoise a diminué les ratios d’apport personnel obligatoire étant imposés à toute société financière automobile. Le marché devrait ainsi s’accélérer : on peut prévoir une augmentation annuelle de 25 % du nombre de crédits auto souscrits en Chine.

Le Credit Auto n’intéresse pas les Chinois ?

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *