Le prix du mètre carré a baissé et les taux d’intérêt des crédits immobiliers se veulent à un niveau historiquement bas. Le contexte est ainsi favorable pour acheter votre maison. Et la législation vous permet même de réaliser des économies supplémentaires grâce au choix de votre assurance de prêt.

Une couverture fortement conseillée pour votre prêt immobilier

Actuellement, les conditions dans la marché de l’immobilier n’ont très certainement jamais été aussi favorables pour investir dans la pierre. En 2015, le prix moyen du mètre carré s’est établi à 2481 €, soit une baisse de 5 % depuis 4 ans. Aussi, les taux d’intérêts proposés pour les crédits immobiliers se veulent à un niveau historiquement bas : un taux moyen de 2,2 % fin 2015, et 2,09 % fin février 2016, contre 4,15 % en 2012.

Un tel contexte a permis à de nombreux ménages français de se lancer dans leur projet d’accession à la propriété, comme peut en témoigner cette reprise du marché de l’immobilier ancien. De plus, la législation a été renforcée en matière de protection des emprunteurs.

maisonSi la loi ne rend pas obligatoire la souscription d’une assurance de prêt, la plupart des banques l’exigent pour accorder à leurs clients un crédit immobilier. En cas de décès, invalidité, incapacité de travail ou encore perte d’emploi, cette assurance prend en charge tout ou partie du remboursement des mensualités à l’établissement prêteur.

Étant donné que la loi vous permet aujourd’hui de choisir votre assureur, autant vous protéger.

Assurance emprunteur : utilisez vos droits

Quand vous réalisez une demande de crédit immobilier auprès d’une banque, celle vous propose de façon systématique son propre contrat d’assurance, dit assurance de groupe (assurance collective). Il est important que vous sachiez que les banques appliquent un tarif unique en matière d’assurance crédit immobilier.

Mais la loi vous offre la possibilité de choisir une assurance individuelle auprès d’un autre organisme, ceci pouvant se révéler particulièrement avantageux, car le calcul de votre cotisation se fait en effet selon le profil que vous présentez : âge, état de santé, fumeur ou non, profession, sports et loisirs pratiqués…

Depuis 2010, la loi Lagarde vous permet de faire jouer la concurrence pour votre assurance de prêt, et la banque a pour obligation d’accepter votre délégation d’assurance, dès lors que ses garanties sont au minimum équivalentes à celles du contrat d’assurance de groupe proposé avec l’offre de prêt.

Enfin, depuis 2014, la loi Hamon vous permet de bénéficier d’un délai de 12 mois, à compter de la signature de votre contrat de crédit, pour remplacer votre assurance. Et cela peut vous permettre d’économiser jusqu’à 10 000 €.

Des conditions très favorables pour acheter votre maison !

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *